email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Capitaine Achab en lice pour le Léopard

par 

Trois productions françaises figurent parmi les 19 longs métrages sélectionnés pour la compétition internationale de la 60e édition du Festival de Locarno (du 1er au 11 août – voir l'article). En tête de file arrive Capitaine Achab [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le second long de Philippe Ramos après Adieu pays en 2003. Le casting comprend Denis Lavant, Dominique Blanc, Jacques Bonnaffé , Jean-François Stévenin, Carlo Brandt, Virgil Leclaire, le chanteur Philippe Katherine, Hande Kodja , Guillaume Verdier et Jean-Paul Bonnaire. Produit à 70 % par la France et à 30 % par la Suède, le film scénarisé par le cinéaste et par Camille Fontaine retrace en cinq parties la vie du héros de Moby Dick (trois volets durant l'enfance et deux à l'âge adulte) en ne croisant le célèbre roman d'Herman Melville qu'à la fin du film. Produit par Florence Borelly pour Sésame Films et Olivier Guerpillon pour DFM Fiktion, Capitaine Achab a bénéficié d’un budget de 2,37 millions d’euros incluant 450 000 euros d’avance sur recettes du Centre National de la Cinématographie (CNC), 350 000 euros d’investissements en préachat et coproduction d’ Arte France Cinéma, un préachat de Ciné Cinéma, le soutien du SFI et l’appui de Film i Väst, Centre Images et Rhônes-Alpes Cinéma (également coproducteur).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sous les toits de Paris du cinéaste d’origine kurde Hiner Saleem (en compétition à Cannes en 2005 avec Kilomètre Zéro [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et distingué à Venise en 2003 pour Vodka Lemon) fait aussi partie des prétendants au Léopard d’Or. Interprétée par Michel Piccoli, Mylène Demongeot, Maurice Bénichou, Marie Kremer, Rudi Rosenberg et Birol Ünel, cette production signée Agat Films & Cie et vendue à l’international par Wild Bunch a été montée avec un budget de 2,31 M€ incluant une avance sur recettes du CNC et des préachats de Canal + et Ciné Cinéma. Diaphana assurera la distribution salles françaises.

A noter également la sélection de la coproduction franco-algérienne La maison jaune, le second long métrage de Amor Hakkar après Sale temps pour un voyou en 1992. Produit côté hexagonal par Sarah Films, la société du cinéaste qui a grandi et qui vit à Besançon, le long métrage a bénéficié du soutien à hauteur de 130 000 euros du Fonds Sud Cinéma piloté par le ministère français des Affaires étrangères et par le CNC.

A signaler enfin parmi les membres du jury de la compétition internationale la présence de l’actrice française Irène Jacob et de son homologue franco-suisse Bruno Todeschini.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy