email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VENISE 2007 Compétition

Sleuth, un remake d’auteur pour Kenneth Branagh

par 

Sleuth, un remake d’auteur pour Kenneth Branagh

À la Mostra de Venise, Kenneth Branagh est à l'ordre du jour : Sleuth [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(en compétition), applaudi par une presse convaincue, sera soumis ce soir au jugement du public : après les premières réactions des accrédités, l'humour au vitriol du Prix Nobel Harold Pinter s'exercera également pendant la projection publique, en avant-première mondiale.

Pour ce remake du film du même nom qui fut la dernière oeuvre de Joseph L. Mankiewicz, le dramaturge anglais à récrit la pièce d'Anthony Shaffer dont s'inspirait l'original. Sans en trahir l'esprit (il s'agit de la confrontation entre un riche écrivain et un jeune acteur à coups de piques verbales sur fond de chassé-croisé toujours plus rapide de mises en scène), le nouveau Sleuth ne manque pas de variantes ; il revendique son autonomie du fait de la réécriture de Pinter et modifie largement la durée du prototype.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

En moins de 90 minutes, Kenneth Branagh (sur le Lido l’année dernière avec La Flûte enchantée [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) condense le deux grosses heures que duraient l'original et divise parfaitement le récit en trois actes dont on ne saurait nier la théâtralité : dans le premier, Jude Law (également producteur du film) est la victime de Michael Caine, mari trompé en quête de vengeance ; dans le deuxième, la balle change de camp et ne change pas de place jusqu'au revirement tragique de la fin du troisième temps.

Ce jeu de massacre opposait en 1972 Laurence Olivier et le même Michael Caine. L’acteur (que certains pressentent déjà pour la Coupe Volpi) retrouve ici Jude Law, héros du remake d'Alfie réalisé en 2004, dans un rôle qui fut le sien. Caine et Law partagent ainsi l'affiche d'un film bien affûté, géométrique et glacé, comme le design high-tech de la villa où se déroule toute l'action, une demeure du XVIIIème siècle qui cache des décors futuristes – dernière poupée russe d'un kammerspiel où rien n'est ce qu'il paraît.

Sleuth, coproduction entre le Royaume-Uni et les États-Unis, sera distribué outre-Manche par Paramount Pictures International. Le public italien le découvrira le 9 novembre, distribué par Sony Pictures Releasing.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy