email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Allemagne

De Yella à Salvador

par 

Face à sept productions américaines et un film japonais, le cinéma européen tient joliment tête parmi les nouvelles sorties de la semaine, avec une petite poignée de films de qualité, dont Yella [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, titre qui a valu à Nina Hoss (interview) l'Ours d'argent de la meilleure interprétation féminine à la dernière Berlinale.

Dans le film éponyme Yella, qui conclue la trilogie sur les âmes perdues de Christian Petzold commencée avec Wolfsburg et Gespenster (Ghosts), l'héroïne s'apprête à quitter l'Allemagne de l'Est pour travailler à l'Ouest, mais un accident survient et tout se superpose, non seulement l'Est et l'Ouest, mais surtout le réel et l'imaginaire, à travers un réseau de signaux visuels et sonores qui rappelle tout-à-fait, dans un genre différent, le vertige d'un film comme Belle de jour. Yella, également interprété par Devid Striesow est distribué par Piffl.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Deux autres titres allemands arrivent à l'affiche aujourd'hui. Mekk-Movie lance Tödliche Verbindungen, de Markus Kleinhans et Edgar Kraus, film policier dans le style des années 1970 où le commissaire Degenhardt (Adnan Erten) enquête sur la mystérieuse mort par empoisonnement d'une vendeuse célibataire. Pour ne rien arranger, le partenaire qui lui est assigné (le musicien Luky Zappatta) séduit une témoin. L'enquête est aussi à l'ordre du jour dans Paulas Geheimnis, distribué par Farbfilm, film pour enfants où Gernot Krää met son héroïne, Paula, dans l'embarras : on lui a volé son journal intime.

Salzgeber ajoute une coproduction austro-allemande à la liste des nouveautés de la semaine : le documentaire Prater d'Ulrike Ottinger. Dans le même registre, Ventura distribue le titre britannique Sisters in Law, plaidoyer pour la justice dans un Cameroun patriarchal filmé par Kim Longinotto et Florence Ayisi.

Enfin, l'Espagne est représentée par le très beau Salvador [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Manuel Huerga (interview), coproduction avec le Royaume-Uni qui retrace le destin tragique de Salvador Puig Antich, anarchiste exécuté en 1974 par le régime franquiste. Le héros de ce film, récompensé d'un Goya 2007 et sélectionné à Cannes et aux EFA en 2006, est interprété par l'acteur allemand Daniel Brühl. Salvador est distribué par MFA.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy