email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Cinespaña : zoom sur les jeunes talents espagnols

par 

Coup de projecteur sur les tendances du cinéma espagnol à Toulouse où démarre aujourd’hui la 12e édition de Cinespaña, la manifestation la plus importante consacrée en France au 7ème art ibérique. Jusqu’au 7 octobre, le programme proposera notamment sa traditionnelle compétition axée sur la découverte des talents afin de favoriser la distribution de leurs films en France, un territoire assez difficile d’accès pour les jeunes cinéastes espagnols.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Présidé par le réalisateur Jean Becker, le jury devra départager cette année neuf longs-métrages de fiction qui brigueront la succession d’Azuloscurocasinegro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Daniel Sánchez-Arévalo, vainqueur l’an dernier. En lice figurent en particulier La soledad [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jaime Rosales, sélectionné au Certain Regard du festival de Cannes 2007 (compte rendu), Yo de Rafa Cortés (Prix Fipresci à Rotterdam, mention spéciale à Malaga et présenté en mai dernier sur la Croisette à la Semaine de la Critique) et Los Borgia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Antonio Hernandez (news) qui présentera également El menor de los males (news) dans la section Panorama. Les autres prétendants à la Violette d’Or sont Atlas de geografía humana [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Azucena Rodriguez, 53 días de invierno de Judith Colell, La caja de Juan Carlos Falcon, Ficción de Cesc Gay (meilleur film au festival de Mar del Plata 2007) Fuerte Apache de Mateu Adrover et Tuya siempre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Manuel Lombardero.

Pas moins de 17 films alimentent cette année la section Panorama avec entre autres le premier long métrage Café solo o con ellas d’Álvaro Diaz Lorenzo (Prix du public au festival de Malaga), La educación de las hadas de José Luis Cuerda (d’après un roman de Didier Van Cauwelaert - nominé aux Goya 2007 dans la catégorie meilleure adaptation – lire la news) et deux longs métrages vus en compétition officielle à San Sébastien l’an dernier : Vete de mí de Víctor García León et Las vidas de Celia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Antonio Chavarrías. Et le riche menu inclut aussi Cándida de Guillermo Fesser, Una mujer invisible de Gerardo Herrero, Faltas leves de Manuel Valls et Jaume Bayarri, Miguel y William d’Inés París, ¿Por qué se frotan las patitas ? d’Álvaro Begines , El próximo oriente de Fernando Colomo, Skizo de Jesús Ponce et La sombra de nadie de Pablo Malo, sans oublier Pudor [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de David et Tristán Ulloa, Suspiros del corazón d’Enrique Gabriel, El vuelo del guirre de Teodoro et Santiago Rios, ainsi que Cabeza de perro de Santi Amodeo.

Complétée notamment par une section de films alternatifs et expérimentaux, des documentaires, des courts, une Carte blanche à Jorge Semprún (parrain du festival), un zoom sur la production de la Communauté de Valence ou encore un hommage au producteur Elias Querejeta (complice de Carlos Saura, Víctor Erice, Fernando León de Aranoa, Gracia Querejeta…), l’affiche de Cinespaña 2007 laisse augurer son lot de découvertes et une fréquentation à la hauteur des 17 000 spectateurs de l’édition 2006.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy