email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

UGC au coeur des polémiques au congrès des exploitants

par 

Démarrage aujourd’hui à Deauville pour trois jours du 62e congrès de la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF) qui réunit les 2133 établissements de l’Hexagone (dont 1065 classés Art et Essai) pour un total de 5362 écrans. La manifestation qui rendra hommage à Luc Besson (40 millions d’entrées en dix films réalisés depuis 1983) et célèbrera le Ticket d’Or du meilleur distributeur de la saison 2006 remportée par Warner s’annonce néanmoins orageuse en raison de plusieurs polémiques en cours impliquant le groupe UGC.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En première ligne depuis son alliance avec MK2 dans le domaine des cartes illimitées (lire l’ article) qui a ouvert la boîte à Pandore des questions sur le prix du ticket d’entrée en salles, le groupe UGC (deuxième exploitant de France derrière Europalaces) a attaqué récemment en justice plusieurs cinémas municipaux. Ces conflits concernent Lyon, Epinal, Rosny-sous-Bois et le Méliès de Montreuil en banlieue parisienne, accusés de fausser la libre concurrence et de tirer les tarifs vers le bas grâce aux subventions publiques (des collectivités territoriales ou du CNC). Prévoyant une extension de trois à six salles pour 2010, le Meliès (200 000 entrées annuelles) qui se situe dans le périmètre géographique du multiplexe UGC Cité-Ciné Rosny (2,3 millions de spectateurs par an) a contre-attaqué par une lettre de soutien signée par presque tous les distributeurs de films Art & Essai et par une soixantaine de cinéastes du monde entier dont Theo Angelopoulos, Olivier Assayas, Jacques Audiard, Laurent Cantet, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Claire Denis, Arnaud Desplechin, Pascale Ferran, Abel Ferrara, Robert Guédiguian, Hou-Hsiao-hsien, Alejandro Gonzales Inarritu, Benoît Jacquot, Jia Zhang-ke, Abbas Kiarostami, Cédric Klapisch, David Lynch, François Ozon, Carlos Reygadas, Francesco Rosi, Abderrahmane Sissako, Bertrand Tavernier, Wim Wenders et Wong Kar-waï. Cette lettre envoyée au CNC et au tribunal administratif souligne notamment : "Nous, réalisateurs et distributeurs indépendants, avons aujourd'hui besoin de lieux d'exception qui soutiennent ainsi nos œuvres, non pas les yeux des programmateurs rivés sur le seul box-office, mais subjectivement, passionnément (…) Son statut de salle publique garantit des prix de place raisonnables pour la rendre accessible au plus grand nombre et singulièrement aux classes et écoles envers lesquelles un travail systématique d'accompagnement des films est réalisé."

Au menu du Congrès des exploitants figurent également le débat Cinéma numérique : de la pratique technique aux enjeux stratégiques, la traditionnelle rencontre avec les pouvoirs publics (ministre de la Culture et directrice générale du Centre National de la Cinématographie (CNC)) et les avant-premières de Un baiser s'il vous plaît [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Emmanuel Mouret (news), Elisabeth, l'âge d'or [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Shekhar Kapur, Le premier Cri de Gilles de Maistre, Si c'était lui [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Anne-Marie Etienne et La Visite de la fanfare [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Eran Kolirin. Et jeudi, 26 distributeurs présenteront leurs programmes avec une déferlante de 8h30 de bandes-annonces et extraits.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy