email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INSTITUTIONS Suède

Un soutien accru à l'importation de films

par 

Le soutien de l'Institut suédois pour le cinéma à l'importation de films étrangers de qualité doublera à partir de l'année prochaine dans le cadre du nouveau plan annoncé mardi par l'institut, plan qui consiste à accroître la distribution et l'exploitation de films étrangers et suédois de qualité.

“Les changements technologiques rapides, les nouveaux comportements du public et la plus grande concentration du marché dans le secteur de l'exploitation ont créé des conditions complètement nouvelles pour le cinéma en Suède", a expliqué Cissi Elwin, DG de l'Institut. "Dans ce contexte, nous avons réévalué notre soutien de manière à ce que, dans ces conditions nouvelles, nous puissions toujours tenir au mieux notre engagement".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

À partir d'une étude exhaustive de l'industrie et d'un rapport commissionné par la société de conseil suédoise Andante-Tools for Thinking, qui ont permis d'établir un état des lieux du système actuel, qui représente environ 44M couronnes (2,7M €), l'Institut a établi un plan pour le court et le long termes pour améliorer la distribution des films de qualité étrangers et suédois.

Parmi les éléments-clefs du plan à court terme, on peut citer une augmentation de 50% des sommes actuellement allouées pour l'importation de films de qualité (de 3,7M à environ 6,7M de couronnes) et une division de ce montant en deux parts, une pour les films individuels et une pour des catalogues de films distribués annuellement.

Priorité sera donnée aux techniques innovantes de distribution et de marketing pour intéresser le public aux courts et longs métrages et aux documentaires suédois, à la promotion de la distribution légale par internet, à l'augmentation des aides aux festivals (actuellement 2,1M couronnes) et à l'attribution d'une plus grande part de ces aides aux festivals importants d'intérêt national, et enfin au soutien à la modernisation des équipements des salles, notamment aux projets pilotes de distribution en numérique.

Le plan à long terme prévoit des efforts pour la numérisation des salles, une collaboration plus étroite avec les régions et les quartiers pour inscrire le cinéma sur leur agenda culturel et surtout un système de soutien plus précis et plus centralisé pour la distribution et l'exploitation avec une réduction drastique dans les domaines de soutien existants de 12 à 3 – pour encourager la distribution de films suédois et de films de qualité et pour renforcer le secteur de l'exploitation dans son ensemble.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy