email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Europe

Sundance à les yeux tournés vers le Vieux Continent

par 

Sundance à les yeux tournés vers le Vieux Continent

Il y a quelques semaines, le directeur du festival Sundance, Geoff Gilmore, a déclaré : "La globalisation du cinéma indépendant dont on parle depuis tant d'années commence à influencer également notre compétition". En feuilletant le catalogue de l'événement, qui commencera à Park City, dans les montagnes de l'Utah, le 17 janvier, on est frappé par le fait qu'en 2008, le festival sort des frontières américaines pour aller en particulier vers l'Europe et les récits personnels, moins directement politiques que lors des dernières éditions de Sundance.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Parmi les 121 titres de la sélection, près d'un tiers sont européens. L'Allemagne et le Royaume-Uni se taillent la part du lion. Le film d'ouverture est britannique : il s'agit de In Bruges [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, premier long métrage de l'Irlandais Martin McDonagh, vainqueur d'un Oscar du meilleur court métrage avec Six Shooter. Gilmore présente ce film comme une comédie noire "brutale, philosophique, amusante et complètement originale". Colin Farrell et Brendan Gleeson y incarnent deux tueurs en vacances forcées à Bruges, en Belgique, après avoir fait échouer une mission. Tandis qu'ils attendent leur chef (Ralph Fiennes), ils rencontrent une série de personnages étranges, dont un nain américain et une putain hollandaise. In Bruges a été coproduit et distribué par Focus Features, branche spéciale de Universal ; il sortira outre-Atlantique le 8 février.

Sundance offre d'autres exemples de synergies euro-américaines. Dans la section Spectrum, Morgan Spurlock (Super Size Me) présente, en avant-première mondiale, le très attendu Where in the World Is Osama bin Laden? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, voyage au Moyen-Orient sur les traces de l'ennemi numéro un des États-Unis. Cette docu-comédie, dont on sait encore très peu, a été réalisée avec des financements français. The Weinstein Company a acquis les droits américains de Wild Bunch à l'EFM (European Film Market), après un avant-goût de 15 minutes réservé à quelques dizaines seulement de distributeurs internationaux qui ont dû signer un accord de confidentialité très rigide. Même formule (réalisateur américain et fonds européens) pour Transsiberian [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Brad Anderson, nouvelle collaboration de ce dernier avec la société de production espagnole Filmax après The Machinist. Il s'agit ici de deux couples (Woody Harrelson et Emily Mortimer, Eduardo Noriega et Kate Mara) qui se rencontrent à bord du transibérien. Le film a été vendu à l'Allemagne, la Russie et la Norvège.

La prédominance des jeunes réalisateurs (51 sur 121 titres) est l'autre tendance qui ressort de la sélection de Sundance. 29 premiers films sont en lice dans les différentes compétitions. Outre Quentin Tarantino, Diego Luna et Lucrecia Martel, on compte aussi parmi les jurés de cette année le cinéaste allemand Jan Schuette et Leena Pasanen, directrice de l'EDN (European Documentary Network).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy