email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Italie

Trois solitudes en quête d'un "refuge"

par 

Trois solitudes en quête d'un "refuge"

"Nous voulions voir ce qui arrive si, de retour de voyage, on rapporte quelque chose du pays où l'on était". C'est ainsi que Monica Rametta, scénariste de Riparo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(litt. "refuge"), deuxième oeuvre de Marco Simon Puccioni, raconte la genèse de ce film présenté avec succès l'année dernière à Berlin qui sort en Italie le 18 janvier. Ce "quelque chose" de rapporté est ici un immigrant clandestin (Mounir Ouadi) qui, au port en Tunisie, se glisse parmi les bagages d'Anna (Maria de Medeiros) et Mara (Antonia Liskova) et bouleverse leurs vies.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"Pour moi, Riparo signifie maison, travail, famille, explique le réalisateur, c'est-à-dire ce dont les trois personnages, marginaux, ont besoin". Les deux actrices sont tout-à-fait crédibles dans leur rôle de couple gay : "J'avais peur de tomber dans le ridicule, surtout dans les scènes d'hystérie", confesse Antonia Liskova, élue meilleure actrice au dernier festival d'Annecy. "Je ne croyais pas être l'actrice qui convenait à ce film, avoue de son côté la Portugaise Maria de Medeiros, mais j'ai travaillé mon italien et je me suis identifiée au personnage".

Riparo sera distribué par Movimento Film sur 20 copies.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy