email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

42 productions et coproductions hexagonales à Rotterdam

par 

Large vitrine française pour la 37e édition du festival de Rotterdam qui s’ouvre aujourd’hui. En compétition se distingue Mange, ceci est mon corps de Michelange Quay, un film produit par Cinéma Defacto pour 1,42 M€ incluant une avance sur recettes du Centre National de la Cinématographie (CNC). Interprété par Sylvie Testud et Catherine Samie, ce pamphlet politique surréaliste sur l’héritage de la colonisation est vendu à l’international par Memento Films. A noter aussi en lice les coproductions Cordero de Dios de Lucía Cedrón (Les Films d’Ici) et El cielo, la tierra y la lluvia de José Luis Torres Leiva (Charivari Films).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

A signaler dans les autres sections 57.000 km entre nous de Delphine Kreuter, Tout est pardonné [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : David Thion
interview : Mia Hansen-Löve
fiche film
]
de Mia Hansen-Love (Focus), Naissance des pieuvres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Céline Sciamma (interview), Capitaine Achab [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Ramos, Le Tueur de Cédric Anger, Andalucia d’Alain Gomis, Un baiser s’il vous plait [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Emmanuel Mouret, Dans la vie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Faucon, La France [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Serge Bozon et Avant que j'oublie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jacques Nolot. Seront également projetés le nominé aux Oscars Persépolis (Focus), La graine et le mulet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsia Herzi
fiche film
]
d'Abdellatif Kechiche, Les Amours d'Astrée et de Céladon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Eric Rohmer, le film collectif d’animation Peur(s) du noir [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et au rayon documentaire L'avocat de la terreur [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Barbet Schroeder et Le papier ne peut pas envelopper la braise de Rithy Panh.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy