email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2008 Belgique

De la discrétion et des coproductions !

par 

La Belgique ne sera pas très représentée cette année au Festival de Berlin. Seules deux productions flamandes sont majoritairement belges : Ben X [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nic Balthazar
interview : Peter Bouckaert
fiche film
]
de Nic Balthazar, sélectionné dans la section parallèle Generations 14plus du Festival (lire la news) et Mompelaar de Marc Roels et Wim Reygaert, en lice pour l'Ours d'or du meilleur court métrage.

C’est du côté des coproductions qu’on trouvera plus de présence belge cette année à Berlin. Outre Restless [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Amos Kolleck (lire la news) coproduit par Entre Chien et Loup, Julia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du français Eric Zonca (lire la news) est l’autre coproduction minoritaire belge francophone en Compétition Officielle par l’entremise de Saga Films et de Motion Investment Group. Deux films sont aussi dans le Panorama, Je suis de Titov Veles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teona Strugar Mitevska
fiche film
]
(lire la news), coproduit encore par Entre Chien et Loup avec Climax Films et La fabrique des sentiments [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Marc Moutout. Denis Delcamp de Need Productions assure le financement belge du film, coproduit avec la RTBF et l’aide de la Communauté française de Belgique, porté en France par Les Films du Losange (lire la news).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Enfin, dans le Forum berlinois, Le premier venu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
annonce le retour au cinéma du français Jacques Doillon. Vendu en France par Pyramide International, Le premier venu est la première production majoritaire de Liaison Cinématographique (aussi coproducteur de Restless), qui réunit les intérêts communs de quatre producteurs européens : Samsa Films au Luxembourg, Nord-Ouest Productions en France, Entre Chien et Loup et Artémis et Belgique. Le premier venu, produit par Patrick Quinet (Artémis Production), qui assume la part belge de la production (lire la news), a reçu le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, de la RTBF et du Tax-shelter du gouvernement fédéral de Belgique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy