email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2008 Panorama

Le monde merveilleux de Raquela

par 

Le monde merveilleux de Raquela

Raquela vit a Cebu City, aux Philippines. C’est une transsexuelle, une "ladyboy", une reine née dans un corps de garçon. Avec ses amies, elle a du mal à joindre les deux bouts et elle se prostitue donc dans la rue,rêvant pourtant à un prince charmant occidental qui l’épouserait et l’emmènerait avec lui.

Nouvelle Cendrillon, Raquela réussit à réaliser au moins un de ses rêves quand elle commence à travailler sur un Forum Internet dirigé par un jeune Américain, Michael. A travers le Web, elle connaîtra une autre Philippine qui l’aidera à se transférer en Islande. Son séjour à Reykjavik ne durera pas longtemps, mais Raquela pourra finalement passer des journées inoubliables à Paris.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Accueilli par de longs applaudissements de la presse internationale venue en masse assister à la projection officielle dans la section Panorama de la Berlinale, The amazing truth about Queen Raquela [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du cinéaste islandais Olaf de Fleur Johannesson (lire l'interview) est une oeuvre de fiction amusante et intelligente fabriquée comme un documentaire. "Je voulais tourner un documentaire" a déclaré le réalisateur avec un humour subtil, "mais j’ai ensuite trouvé de nombreux financements et j’ai dû prendre une décision : c’est ainsi qu’est né le film !"

Le long métrage bénéficie d’une longue liste au rayon de la production qui va des Islandais de Poppoli Film (société du cinéaste) et de Blue Eyes Productions (structure pilotée par Baltasar Kormákur) aux Danois de Nimbus Film, avec des financements de l'Icelandic Film Centre et du Nordisk Film & TV Fond, sans oublier la chaîne TV danoise DR et TV2 Norway.

Pour mener à bien la délicieuse histoire de Raquela (interprétée par l’excellente transsexuelle Raquela Rios), Olaf de Fleur Johannesson a réuni les noms les plus importants du cinéma islandais. Outre Baltasar Kormákur en tant que producteur exécutif se distingue en effet au montage Dagur Kári, le réalisateur de Nói albínói. Les ventes internationales de The amazing truth about Queen Raquela (qui a été réalise en deux versions : une TV de 56 mn et une de 90 mn pour les salles) sont pilotées par la société allemande Deckert Distribution.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy