email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Croatie

Les heureux financés

par 

Les heureux financés

La Croatie, premier pays candidat à joindre le Programme MEDIA 2007, le 17 mars, a annoncé les projets qui seront financés en 2008. En général, les films croates sont financés par le ministère de la Culture et la télévision nationale (HRT).

271 candidats ont attendu sept mois pour ces résultats, et on ignore encore combien HRT donnera.

Le ministère de la Culture accordera 4,1M € à dix longs métrages, sur un total de 6M €. Les autres projets se partageant ces fonds sont : 13 courts métrages et documentaires (618 000 €), 13 films alternatifs (200 000), 8 courts d'animation (340 000), un long métrage d'animation (483 000) et six coproductions (180 000).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Les deux longs métrages les mieux dotés (à raison de 579 000 € chacun) sont In the Wonderland de Dejan Sorak et Children's Kingdom de Branko Ivanda.

Le plus grand gagnant est une des maisons de production les plus importantes de Croatie, Interfilm, qui recevra 1,2M € pour trois longs métrages – In the Wonderland, The Man Under the Table de Neven Hitrec (440 000 €) et The Project, premier film de Danilo Serbedzija (152 000) – et 21 000 € pour le court métrage documentaire Living Photographs de Mladen Juran.

Parmi les heureux financés, on trouve des réalisateurs parmi les plus rentables de Croatie. Hrvoje Hribar, qui a fait un tabac en 2006 avec la comédie What Is a Man Without a Moustache? (plus de 157 000 entrées, soit plus que Borat, bien que les Croates s'intéressent peu au cinéma national ), recevra 441 000 € pour son nouveau projet, The Man Swallowed By the Sea.

Rajko Grlic, le seul réalisateur qui soit parvenu à réunir des producteurs de tous les anciens pays yougoslaves pour son film Border Post (2006), recevra 482 000 € pour Just Between Us.

D'autres grands noms seront soutenus dans la catégorie coproductions : le Serbe Srdjan Karanovic, qui propose Besa, son premier film depuis le favori des festivals en 2003 Loving Glances, recevra 41 000 € et le Slovène Damjan Kozole 27 500 € pour Slovenian Woman.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy