email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BOX-OFFICE Slovénie

Rooster mène la danse en 2007

par 

Ces trois dernières années, 18 productions nationales sont sorties en Slovénie, dont six coproductions. En 2005, on a compté quatre productions slovènes et deux coproductions contre respectivement deux et deux en 2006. En 2007, la courbe a remonté avec sept productions et deux coproductions.

Rooster's Breakfast de Marko Nabersnik, sorti l'année dernière, a obtenu le plus gros succès, avec 176 807 entrées qui lui ont valu de devenir le troisième film slovène au box-office de tous les temps. Quant à la coproduction la plus prisée, c'est Border Post de Rajko Grlic, qui a vendu 15 000 entrées en 2006.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Ce sont toutefois les productions américaines qui l'emportent largement. En 2006, le film qui a fait le plus de recettes est Pirates des Caraïbes : le secret du coffre maudit (138 862 spectateurs). Le film européen le mieux placé était le titre allemand The White Masai [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, 19ème avec 27 950 entrées. Le film slovène qui a le mieux réussi était Short Circuits, au 115ème rang. Le box-office total pour 2006 s'est monté à 9 657 496 € pour 759 films.

Grâce à Rooster's Breakfast, la situation a changé en 2007. Sont ensuite arrivés le film britannique Mr. Bean's Holiday [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et la traditionnelle grande production hollywoodienne. En tout, le box-office s'est monté à 9 068 436,19 € pour 689 titres.

En ce moment, Street Kings de David Ayer est en tête du classement de la semaine.

Pour ce qui est des maisons de productions, sur les 41 qui opèrent en Slovénie, celles qui ont obtenu le plus de succès sont Emotionfilm/Vertigo, Arsmedia et Stara Gara. Sept films slovènes sont en ce moment à l'affiche. Un titre est en post-production et un en cours de production. Les studios sont au nombre de trois mais il n'y a pas vraiment de système de studios.

Le Fonds slovène pour le cinéma participe pour 50% au budget des productions nationales et 20% au budget des coproductions, choisi par le biais de concours publics. Il finance en outre les festivals et organise le Festival du cinéma national à Portoroz. Des financements vont à cinq festivals internationaux. Le Festival international de Ljubljana est financé par le budget de l'État.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy