email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES Semaine de la Critique / Bosnie-Herzégovine

Il neige sur la Croisette

par 

Il neige sur la Croisette

Snow [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, premier film d'Aida Begic, a été projeté en avant-première mondiale à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes. Comme sa camarade de classe à l'École de cinéma de Sarajevo Jasmila Zbanic, lauréate de l'Ours d'or de Berlin en 2006 avec son premier long métrage, Grbavica (Esma's Secret) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Barbara Albert
interview : Jasmila Zbanic
fiche film
]
, Begic s'intéresse au sort des femmes dans un pays encore en train de panser les plaies de son récent passé de violence.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

L'action se passe en 1997 dans le village bosniaque en grande partie détruit de Slavno. Six femmes, quatre fillettes, un vieil homme et un petit muet essaient de survivre en vendant de la confiture. Leurs familles ont été décimées par la guerre et leurs blessures, profondes, sont encore fraîches. Quand deux étrangers arrivent dans leur village isolé pour leur faire une proposition, et se retrouvent avec eux coupés du monde par une tempête, la rencontre entre les villageois et les nouveaux-venus tourne inopinément à la confrontation.

Avec une équipe et des acteurs comme elle inexpérimentés (à l'exception, notable, d'Emir Hadzihafizbegovic dans le rôle du vieil homme), Begic a fait un film qui traite d'un thème familier dans les Balkans mais adopte un point de vue nouveau avec une énergie vive qu'on remarque particulièrement dans le travail du directeur de la photographie Erol Zubcevic et celui de l'actrice Zana Marjanovic.

"Pendant la guerre, quand on n'a même pas le nécessaire pour survivre, comme de l'eau et de la nourriture, on se met à voir les choses différemment", explique Begic, étudiante en cinéma à l'époque de la guerre. "Cela peut paraître romantique de répéter que cela vaut la peine de se battre pour la vérité et la liberté, mais si l'art n'est pas le premier à nous le rappeler, qui va le faire ?".

Snow a été produit à Sarajevo par Mamafilm, en coproduction avec la société allemande Rohfilm, la maison de production française Les Films de l'Après-midi et un partenaire iranien. Il sera distribué en France par Pyramide, qui s'occupe aussi des ventes internationales.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy