email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2008 Prix / Italie

Gomorra et Il Divo, deux films "nés du même ventre"

par 

Gomorra et Il Divo, deux films "nés du même ventre"

À 40 ans, le réalisateur romain Matteo Garrone, en compétition pour la première fois à Cannes avec son sixième long métrage, Gomorra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Domenico Procacci
interview : Jean Labadie
interview : Matteo Garrone
fiche film
]
, a remporté le Grand Prix du jury. Ce film était un véritable défi au regard de la richesse et la complexité du best-seller éponyme dont il est l'adaptation (l'auteur du roman-enquête sur la Camorra, Roberto Saviano, a participé à la rédaction du scénario).

Son premier film, Terra di mezzo, Prix spécial du jury au Festival de Turin, date de 1996. Ont suivi Ospiti (1998), Estate romana (2000), L'embaumeur (sélectionné en 2002 à la Quinzaine des réalisateurs ; c'est son meilleur film jusqu'à Gomorra) et Primo amore (en compétition à Berlin en 2004).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Paolo Sorrentino, né il y a 38 ans à Naples, a en revanche concouru deux fois à Cannes avant cette année : en 2004 avec Les conséquences de l'amour et en 2006 avec L'Ami de la famille. Aujourd'hui, son talent a été reconnu à Cannes, avec le Prix du jury attribué à Il Divo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicola Giuliano
interview : Paolo Sorrentino
interview : Philippe Desandre
fiche film
]
.

Après la remise des prix, le membre italien du jury, l'acteur et réalisateur Sergio Castellitto, a parlé de "deux films jumeaux, nés du même ventre, qui évoquent tous deux ce qui se cache non pas derrière une dictature ou une tyrannie mais derrière une démocratie au coeur de l'Europe". Ces deux prix importants balaient les nuages qui planaient sur le cinéma d'auteur italien.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy