email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS France

L’Ile-de-France soutient Le concert de Radu Mihaileanu

par 

Onze projets pour le grand écran, dont trois documentaires, figurent dans la seconde sélection 2008 du Fonds de soutien aux industries techniques cinématographiques et audiovisuelles de la Région Ile-de-France entérinée la semaine dernière. Et parmi les longs métrages soutenus se distingue Le concert de Radu Mihaileanu (Va, vis et deviens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Denis Carot
interview : Didar Domehri
interview : Radu Mihaileanu
fiche film
]
- voir le Focus) dont le tournage a démarré le 18 mai et que l’Ile-de-France va appuyer à hauteur de 300 000 euros.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Coproduction associant la France à 70 % via Les Productions du Trésor, Oi Oi Oi Productions et Mars Distribution, la Belgique (10 % - Panache Productions), l’Italie (10 % - Bim Distribuzione) et la Roumanie (10 % - Castel Film Studios), Le concert, troisième long métrage de Radu Mihaileanu, bénéficie d’un budget de 13,9 M€ incluant 600 000 euros de soutien d’Eurimages. Au casting se côtoient les Russes Alexei Gustov, Dimitri Nazarov et Valéry Barinola, la Shooting Star française 2007 Mélanie Laurent (lire l’interview) et ses compatriotes François Berléand et Miou-Miou. Cosigné par le réalisateur avec Alain-Michel Blanc et Matthew Robbins sur une idée originale d’Hector Cabello et Thierry Degrandi, le film retracera la destinée d’Andrei Filipov, un célèbre chef d’orchestre renvoyé pour avoir refusé de se séparer de ses musiciens juifs. Les 70 jours de tournage qui se dérouleront en Roumanie, à Moscou et en France (40 jours en Ile-de-France) se termineront le 23 août. Vendu à l’international par Wild Bunch, Le concert a été préacquis à Cannes notamment par Optimum (Royaume-Uni), Cinema Mondo (Scandinavie), Séville (Québec), The Weinstein Company (USA), Hopscotch (Australie) et Comstock (Japon).

La région Ile-de-France a également attribué 448 000 euros pour L’armée du crime de Robert Guédiguian (Agat Films & Cienews), 256 000 euros pour Villa Amalia de Benoît Jacquot (Rectangle Productions), 448 000 euros pour Le code a changé de Danielle Thompson (Thelma Filmsarticle) et 384 000 euros pour Je suis heureux que ma mère soit vivante de Claude et Nathan Miller (F comme Film).

A signaler aussi que L’arbre et la forêt d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau (Maïa Cinéma) sera appuyé à hauteur de 320 000 euros, alors que 384 000 euros ont été octroyés pourLes petits princes de Gabriel Laferrière (production Miroir Magique) et 448 000 euros à L’homme à qui tout réussissait de Jacques Bral (Thunder Films International). Par ailleurs, la région Ile-de-France a accordé 72 000 euros chacun à trois documentaires cinématographiques : Gerboise bleue de Djémal Ouahab (Kalame Films), Le chemin noir d’Abdallah Badis (La vie est belle Associés) et Free radicals de Pip Chodorov (Sacrebleu Productions). Enfin, parmi les sept projets TV soutenus se distingue E.N.A de Raoul Peck (Capa Drama).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.