email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Belgique

La fête du cinéma sera belge en Wallonie

par 

Belgique et Etats-Unis font jeu égal cette semaine à l’affiche. En effet, 3 coproductions venues du plat pays sortent face à 3 films américains, avec l’Agnus Dei argentin de Lucia Cedron pour arbitre.

Sorti le 4 juin en France, JCVD [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
débarque sur les écrans belges. Cette coproduction franco-belgo-luxembourgeoise (portée par Gaumont, Artémis Productions et Samsa Films), qui a connu une première semaine mitigée chez les voisins français, sort sur 13 copies côté francophone.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les résultats de deux films " marginaux " retiendront l’attention. Le Prince de ce monde, de Manu Gomez, réalisateur plasticien issu de l’animation, sera à l’affiche dans quatre multiplexes francophones. Produit par Monkey Productions, et distribué par Imagine, la combinaison audacieuse de salles devra compenser l’accueil peu enthousiaste de la presse envers ce film fantastique à la sauce belge.

A l’heure où les professionnels bruxellois revendiquent un soutien politique et financier à l’égal de leurs collègues wallons, massivement soutenus par Wallimage depuis 7 ans, Anne Lévy-Morelle se penche sur cette ville " moche avec des splendeurs " dans le documentaire Manneken Pis, l’enfant qui pleut. Cinéart distribue ce film produit pour la Belgique par 7ia, et soutenu par le Centre du Cinéma de la Communauté française, le Vlaams Audiovisueel Fonds, la RTBF et Arte.

Ces films bénéficieront peut-être de la fête du cinéma en Wallonie qui se tiendra les 23 et 24 juin prochains, et qui devrait vraisemblablement permettre à Eldorado [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de Bouli Lanners, de confirmer son beau démarrage au box-office. L’effet Cannes ne s’est pas fait attendre. Encouragé par les 10 000 entrées réalisées en en première semaine (sortie le 4 juin), BFD a tiré 4 nouvelles copies mises en circulation la semaine dernière. Outre ces beaux résultats, le film peut se targuer d’un excellent ratio d’entrées par copie. Haut et court lance aujourd’hui Eldorado en France sur 54 copies.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy