email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Autriche

Viennale : du beau gratin au pays des viennoiseries

par 

Viennale : du beau gratin au pays des viennoiseries

La Viennale, festival international de cinéma qu'accueillera la capitale autrichienne du 17 au 29 octobre, a annoncé son programme, truffé de grands noms.

Parmi les 71 longs métrages récents qui seront présentés, pour beaucoup en présence des réalisateurs, dans les cinq cinémas participant au festival, le cinéma français est particulièrement bien représenté et ce dès l'ouverture, qui a été confiée au lauréat de la Palme d'or cannoise de l'année, Entre les murs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carole Scotta
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
de Laurent Cantet. Les amateurs de cinéma français pourront aussi apprécier, entre autres, Les Amours d'Astrée et de Céladon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du maître français Éric Rohmer, La Frontière de l'aube [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Garrel, Un Conte de Noël [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Arnaud Desplechin, Le premier venu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jacques Doillon ou encore L'Idiot, adaptation par Pierre Léon du classique de Dostoïevski avec Jeanne Balibar (qui sera présente à Vienne).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

On peut également citer parmi les titres européens au programme le film primé à Cannes Le Silence de Lorna [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arta Dobroshi
interview : Arta Dobroshi
interview : Jean-Pierre et Luc Darde…
interview : Olivier Bronckart
fiche film
]
des frères Dardenne, les titres catalans El cant dels ocells d'Albert Serra et Eskalofrio d'Isidro Ortiz, Jerichow [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christian Petzold
fiche film
]
de l'habile metteur en scène allemand Christian Petzold, qui retrouve ici l'actrice Nina Hoss (Ours d'argent pour Yella [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), la coproduction européenne Liverpool de l'Argentin Lisandro Alonso, le film italo-brésilien La terra degli uomini rossi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marco Bechis et le film autrichien primé à Locarno März de Händl Klaus, qui en tant que long métrage national concourra pour le Prix de Vienne, tandis que le Prix du public organisé par le journal "Der Standard" s'adresse à des titres qui n'ont pas encore de sortie prévue en Autriche et que le Prix FIPRESCI récompense des premiers ou deuxièmes films.

Le public se voit également proposer un riche choix de 64 documentaires et 50 courts métrages, ainsi qu'une série de rétrospectives (projetées au Filmmuseum) et d'hommages, notamment à Werner Schroeter (dont 14 films seront présentés et en l'honneur duquel Ingrid Caven, la muse de Fassbinder, donnera un concert), au distributeur et exploitant viennois Franz Schwartz (pour lequel 24 films superbes ont été choisis, de Demy à Kaurismäki en passant par Godard et Chris Marker) et à Bob Dylan. Des programmes spéciaux se consacreront entre autres au réalisateur portugais Miguel Gomes (qui fait partie des invités du festival) et à l'actrice austro-hongroise du début du XXème siècle Nora Gregor. La Viennale est complétée par des discussions, concerts et autres événements parallèles. Une petite sélection de films fera en outre la tournée des universités de la capitale.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy