email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Belgique

Retour en grâce du doc à Namur

par 

Retour en grâce du doc à Namur

Le Festival International du Film Francophone de Namur s’est achevé le 3 octobre dernier sur un palmarès à la fois cohérent et surprenant. En effet, les 11 prix remis à des longs métrages ont trouvé 7 destinataires seulement, tant les films primés ont semblé faire l’unanimité entre les différents jurys, et même le public.

La surprise du maître revient au grand vainqueur. Un an après que le FIFF ait supprimé sa compétition documentaire – ce qui n’avait pas laissé indifférent les professionnels -, c’est bien un documentaire, Puisque nous sommes nés [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Pierre Duret et Andrea Santana, que le jury officiel long métrage présidé par Abderrahmane Sissako a voulu honorer. Et ce n’est tout, puisque le public du festival a lui aussi plébiscité le film. Tourné comme un western, mais profondément ancré dans la réalité, le film flirte avec les frontières de la fiction, comme d’autres d’ailleurs présents dans cette compétition, Entre les Murs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carole Scotta
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
, Les Bureaux de Dieu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, et surtout, L’Apprenti [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Samuel Collardey. Lauréat du Prix de la Semaine de la Critique à Venise, L’Apprenti a décroché le Prix du Jury, ainsi que le Bayard d’or de la meilleure première œuvre, remis par un jury de jeunes francophones. Les deux films s’attachent à raconter les histoires d’enfants plus ou moins jeunes dont l’avenir est en train de se construire dans un environnement dont les réalisateurs scrutent les moindre recoins, recourant tour à tour à des artifices fictionnels ou des percées documentaires. Ils seront dotés, entre autres prix, d’une aide de 7.500€ destinée au futur distributeur belge du film, ce qui devrait leur permettre de sortir sur les écrans belges.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Autre double vainqueur, un habitué du FIFF, Lyes Salem, qui présentait ici son premier long métrage, Mascarades [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Le film fait un début remarqué en Festival, puisqu’après avoir décroché le grand prix du premier Festival du Film Francophone d’Angoulême le mois dernier, il repart de Namur avec en poche le Prix du Jury Junior et le Prix du public.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy