email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Hongrie

The Seventh Circle, espoir n°1 pour la Berlinale

par 

Après le passage à Budapest des pré-sélectionneurs de la 59e édition du festival de Berlin (du 5 au 15 février 2009), un premier écrémage a été effectué parmi les films hongrois candidats à une participation. Selon nos informations, The Seventh Circle d’Árpád Sopsits (lire l’article), un long métrage explorant le désespoir, l’agressivité cachée et le pouvoir de destruction des enfants aurait tout particulièrement attiré l’attention des envoyés de la Berlinale. Produit par Hunnia Filmstúdió, le nouvel opus d’un cinéaste découvert en 1990 à la Quinzaine des Réalisateurs cannoise avec Shooting Gallery est centré sur la très dangereuse influence sur ses compagnons de jeux d’un adolescent expert des secrets de la nature et obsédé par la mort et l’au-delà.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Parmi les postulants magyars les plus sérieux figure également Transmission (news) de Roland Vranik. Second long du jeune réalisateur révélé par Black Brush (meilleur film au Hungarian Film Week 2005), le long métrage produit par Filmpartner en coproduction avec Lakkonfilm est une tragicomédie absurde tournant autour de l’histoire de trois frères se débattant avec leurs problèmes personnels dans un monde où tous les écrans et les moyens de télécommunications ont inexplicablement cessé de fonctionner. A noter néanmoins que le film est actuellement encore en montage.

1 de Zoltán Verebes (article) postule aussi à une place dans une des sections de la Berlinale. Produit par Honeymood Films, ce premier long métrage d’un cinéaste également connu sous le pseudonyme de Pater Sparrow est une adaptation du récit de science-fiction One Human Minute de Stanislaw Lem (auteur notamment de Solaris).

Bien que les sélectionneurs de la Berlinale doivent encore statuer la présence ou non de ces trois titres en lice, il faut souligner que certains producteurs hongrois préfèrent parfois, pour des raisons financières, refuser de s’aligner en section parallèle. En effet, seul un passage dans une compétition officielle donne lieu à une aide publique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy