email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Autriche

De Rotterdam à Berlin et peut-être aux Oscars, un beau Panorama pour le cinéma autrichien

par 

Après une année 2008 superbe (lire l'info), l'intérêt pour le cinéma autrichien des premiers grands événements cinématographiques internationaux (notamment Rotterdam, Berlin et les Oscars) de celle qui commence est d'excellent augure.

Le 38ème Festival international de Rotterdam (21 janvier-1er février) a inscrit en compétition Schottentor, deuxième long métrage du Tyrolien Caspar Pfaundler (après le parcours dans Taipei de Lost and Found en 2001). Ce titre, produit par Peter Roehsler pour Nanook Film, s'enfonce dans l'univers underground du "Schottenpassage" à Vienne, un lieu de passage, de rencontres et d'illusions pas toujours perdues.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

De l'autre côté de l'Atlantique, les organisateurs des Academy Awards viennent d'annoncer que figure parmi les neuf titres pré-sélectionnés pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère le long métrage autrichien Revanche [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Götz Spielmann
fiche film
]
de Götz Spielmann, une production Prisma déjà récompensée (trois prix à Berlin l'année dernière, Grand Prix Diagonale 2008...) qui raconte la tentative de deux amants d'échapper à la dépravation du quartier rouge de Vienne (ventes : The Match Factory).

Au sein de sa trentième programmation, qui n'a pas encore été entièrement annoncée, la section Panorama du prochain Festival de Berlin (5-15 février) a de son côté retenu deux titres. Le premier, dont la participation a été annoncée le 7 janvier, est la comédie Der Knochenmann (The Bone Man) de Wolfgang Murnberger (Silentium, Lapislazuli), avec notamment Josef Hader (qui a aussi co-écrit le scénario avec le réalisateur et Wolf Haas), Josef Bierbichler et Birgit Minichmayr. Cette production Dor Film raconte l'enquête d'un détective privé interpelé par le nombre de carcasses de poulets, voire d'êtres humains, que produit un gîte rural.

Le second titre autrichien de la sélection Panorama, ajouté hier, est Das Vaterspiel (Kill Daddy Good Night) de Michael Glawogger (remarqué notamment sur le plan international pour son documentaire Workingman's Death, 2005, suivi par Slumming [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2006). Ce titre, produit par la société viennoise Lotus Film en coproduction avec Tat Film (Allemagne) et Polaris Films (France), est interprété par Helmut Köpping, Ulrich Tukur (qu'on verra bientôt dans le rôle-titre de John Rabe), Sabine Timoteo (Le libre arbitre) et Christian Tramitz (Keinohrhasen [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
). Il raconte le destin de trois familles à trois moments différents de l'Histoire : une famille juive massacrée par les nazis, la famille du coupable exilée en Amérique et une famille viennoise contemporaine. La Berlinale présentera ce film en avant-première mondiale.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.