email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Belgique

4 productions françaises face au favori des Oscars

par 

Face au très attendu Benjamin Button, encensé par la critique, qui débarque cette semaine sur plus de 50 écrans, Les Films de l’Elysée lancent une offensive française, avec trois productions venues tout droit de l’Hexagone.

King Guillaume [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le deuxième long métrage de Pierre-François Martin-Laval, ex-Robin des Bois, sort donc dans les salles belges sur 9 copies. Florence Foresti, pour son premier grand rôle sur grand écran, y incarne aux côtés du réalisateur une jeune femme rêveuse dont l’horizon s’agrandit quand elle apprend que son mari a hérité d’un royaume inconnu au bataillon. Le film est produit par Mact Productions (qui a récemment coproduit Elève Libre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jacques-Henri Bronckart
interview : Joachim Lafosse
fiche film
]
), et Antoine de Clermont Tonnerre, qui vient d’être nommé président d’Unifrance.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les Films de l’Elysée proposent également deux films plus confidentiels, distribués dans deux salles chacun. Les aficionados du couple libanais formé par Joanna Hadjithomas et Khalil Joreige se réjouiront de découvrir enfin sur les écrans leur fiction à la croisée du documentaire, Je veux voir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, présenté à Un certain regard, qui met en scène une Catherine Deneuve surprenante, plongée dans le chaos d’un Liban brisé par la guerre de 2006. Le film est produit par Mille et une productions, tout comme Le Plaisir de chanter [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le troisième et dernier film sorti par Les Films de L’Elysée cette semaine. Ilan Duran Cohen compose une comédie d’espionnage en musique et anti-romantique, et réunit un trio inédit (Lorànt Deutch, Marina Foïs et Jeanne Balibar) aux prises avec des espions improbables et des airs lyriques récalcitrants.

Enfin, le dernier film européen de la semaine vient lui aussi de France. Lisa Azuelos ressuscite Vic, l’éternelle adolescente de La Boum, aujourd’hui confrontée à la maternité, et à une nouvelle incarnation de l’adolescence, la génération SMS. Sophie Marceau est donc sur tous les fronts en ce début d’année, puisqu’après De l’autre côté du lit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
sorti en janvier, la voici donc à l’affiche de LOL [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Christa Théret
fiche film
]
, propulsé dans 14 salles par Alternative Films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.