email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Hongrie

Lost Times et 1 triomphent à Budapest

par 

Lost Times et 1 triomphent à Budapest

La 40ème Semaine du cinéma hongrois s'est achevée hier, à la veille du coup d'envoi du Festival de Berlin. Cette vitrine pour les nouvelles productions de ce pays sans frontières maritimes s'est conclue sur la projection hors-compétition du film biographique musical Made in Hungaria de Gergely Fonyó et de la traditionnelle cérémonie de remise des prix.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

La nuit a été belle pour Áron Mátyássy, dont le titre Lost Times [+lire aussi :
critique
fiche film
]
a remporté la Bobine d'or du meilleur film. 1 de Pater Sparrow (lire l'info), sur lequel Mátyássy a travaillé en tant que premier assistant du réalisateur, a de son côté remporté quatre prix : meilleur producteur, meilleure photographie, meilleur montage et meilleur travail visuel.

L'action de Lost Times se déroule à la frontière hongro-ukrainienne où un grand frère, qui s'occupe de sa petite soeur, une adolescente handicapée mentale, est impliqué dans une histoire de trafic d'essence.

Péter Gárdos a gagné le prix du meilleur réalisateur pour son histoire de pensionnat catholique Prank, tandis que son collègue Gábor Herendi l'a emporté dans la catégorie meilleur film de genre avec la comédie A Kind of America 2.

Le prix du meilleur premier film a eu deux vainqueurs ex aequo : Intimate Headshot de Péter Szajki et Paper Planes de Simon Szabó. Ces deux films entremêlent plusieurs récits et traitent, entre autres, de sexe.

Les prix d'interprétation sont allés à la débutante Júlia Ubrankovics pour son rôle de fille de joie dans Virtually a Virgin de Péter Bacsó et au vétéran Andor Lukáts pour ses prestations dans les comédies Príma Primavera [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Fluke [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy