email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Allemagne

John Rabe enfin à l'écran

par 

John Rabe enfin à l'écran

Le film-événement sur le "Schindler de Chine" sort aujourd'hui sur les écrans allemands, distribué par Majestic : après Schatten der Zeit [+lire aussi :
interview : Florian Gallenberger
fiche film
]
(2003), le réalisateur oscarisé (pour le court métrage Quiero Ser, 2000) Florian Gallenberger propose John Rabe [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, un troisième long métrage aussi intéressant qu'ambitieux inspiré du journal de ce héros allemand, retrouvé et publié il y a dix ans, qui voit Ulrich Tukur dans le rôle titre donner la réplique à Daniel Brühl, Anne Consigny et Steve Buscemi.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Rabe, que les Chinois ont aussi qualifié de "Bouddha allemand", est l'homme d'affaires hambourgeois (représentant en Chine de la société Siemens) qui a pu créer à l'aide d'un groupe de notables une zone protégée qui a permis de sauver la vie d'environ 250.000 locaux des attaques japonaises pendant les massacres de Nankin de 1937. Le film, qui retrace ces moments dramatiques sur fond de conflits diplomatiques, a pu compter sur la participation du directeur de la photographie Jürgen Jürges (qui a déjà collaboré avec Gallenberger pour les deux oeuvres précitées mais qui est surtout connu pour son travail avec Haneke) et sur un budget d'une quinzaine de millions d'euros réuni par Hofmann & Voges Entertainment, EOS Entertainment et Majestic Filmproduktion, en coproduction avec la société parisienne Pampa Production, un partenaire chinois et ZDF et avec le soutien de nombreux fonds publics (FFF Bavière, FFA, DFFF, MBB...). Les ventes du film sont assurées par Beta Cinema.

Deux autres titres européens se démarquent au sein d'une nouvelle affiche autrement dominée par le cinéma hollywoodien. Filmgalerie 451 distribue Nuit de chien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Wernet Schroeter, titre inspiré du roman éponyme de l'Uruguayen Juan Carlos Onetti qui voit le retour dans sa ville natale (en danger imminent d'être assaillie) d'un ancien courageux combattant venu sauver une femme qui a entretemps disparu et se retrouve pris en piège dans l'enfer d'un lieu dont il veut désespérement s'échapper. Cette coproduction franco-germano-portugaise menée notamment par Paulo Branco est interprétée par Pascal Greggory, Sami Frey, Eric Caravaca, Elsa Zylberstein et Bruno Todeschini.

Peripher lance de son côté la coproduction entre les Pays-Bas, la France et le Mexique Stellet licht [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, du cinéaste encensé Carlos Reygadas.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy