email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE Croatie

2008 : un retour à la normale après les sommets atteints en 2006

par 

2008 : un retour à la normale après les sommets atteints en 2006

La Croatie, premier membre du Programme MEDIA ne faisant pas partie de l'Union européenne, a suivi en 2008 la tendance dominante dans les pays d'Europe de l'Est : le cinéma américain a représenté 80% du marché et le cinéma européen 16,5%.

Le cinéma croate a du mal à se faire sa place, eût égard au désintérêt global du public pour les films locaux. 2006 a fait exception, avec le succès de What Is a Man Without a Moustache? de Hrvoje Hribar (qui a vendu 157.000 entrées et est ainsi devenu le film croate ayant réalisé le meilleur box-office de tous les temps), de Border Post de Rajko Grlic (environ 60.000 spectateurs) et du film pour enfants Ghost in the Swamp de Branko Istvancic (35.000).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

En 2008, le grand champion du box-office a été Sex and the City (143.478 entrées et 527.948 € de recettes). Sur huit titres croates à l'affiche, Kino Lika [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Dalibor Matanic, a eu les meilleurs résultats, soit 55.553 € de recettes pour 17.536 entrées. Le film européen qui a le mieux fonctionné est Astérix aux Jeux olympiques [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
avec 44.949 spectateurs et 151.628 €.

Le secteur de la distribution est dominé par deux grands opérateurs : Blitz (qui distribue les titres Warner Bros et UIP) et Continental Film (Sony, Buena Vista International, 20th Century Fox), qui ont représenté en 2008 respectivement 44,85% et 33,43% du marché. Le pays possède trois multiplex et un total de 129 écrans.

En 2008, la production a été plus ou moins équivalente à celle des cinq années précédentes, avec neuf titres dont deux coproductions. Pour ce qui est des festivals, la Croatie est en ébullition, avec environ 50 événements internationaux. Les festivals ont d'ailleurs été le premier domaine à bénéficier de l'aide du Programme MEDIA : celui de Motovun recevra 35.000 € par an pour les quatre années à venir et le festival du film d'animation Animateka de Zagreb s'est vu allouer 27.921 € pour sa prochaine édition, qui aura lieu au mois de juin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy