email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Marco Bellocchio, réalisateur de Bonjour, la nuit

Interview - Venise 2003

Bellocchio a dédié le film à son père, qui est décédé quand le réalisateur était encore un enfant

real (240x180) [2 MB]

Copiez et collez le code dans votre html pour intégrer cette vidéo :


Le film Bonjour, la nuit [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marco Bellocchio, réalisat…
fiche film
]
est racontée d’un point de vue subjectif et personnel: celui de la jeune Anna, terroriste, qui participe à la lutte armée, et qui est mêlée au kidnapping d’une personne.
A’ travers son regard parfois perdu, souvent apeuré, consciemment ou inconsciemment myope sur la réalité qui l’entoure, prend vie le monde complexe des «années de plomb », lucide et désespéré, confiant dans la révolution qui viendra et coincé dans les rituels de la clandestinité.
"J’ai dédié mon film à mon père. J’ai perdu mon père quand j’étais enfant et je l’ai annulé. C’était une catastrophe trop grande et insupportable. Dédier ce film à lui m’a semblé important", a raconté le réalisateur lors du Festival du Film de Venise 2003.

Lire aussi

Privacy Policy