email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Eka et Natia, chronique d'une jeunesse géorgienne

Bande Annonce [FR]

de Nana Ekvtimishvili, Simon Groß

mp4 (640x360) [9 MB]

Copiez et collez le code dans votre html pour intégrer cette vidéo, assurez-vous de bien créditer Cineuropa :

1992. Tbilisi en Georgie. L'ère soviétique s'est achevée et Georgia doit se débrouiller par elle-même. La guerre civile fait rage dans la province d'Abkhazie. Pour Natia et Eka, deux adolescentes de 14 ans, l'enfance touche à sa fin. Eka, qui grandit sans la présence de son père, est en rébellion contre sa sœur aînée et sa mère qui s'inquiète pour elle. Quant à Natia, son père est alcoolique et terrorise sa famille toute entière. Les deux amies ne parviennent pas non plus à trouver la paix à l'extérieur de leur cadre familial – que ce soit à l'école, dans la rue ou lorsqu'elles font la queue pour la soupe populaire. Chaos, insécurité et peur de ce que le futur peut vous réserver influent sur la vie quotidienne. Un admirateur donne à Natia un pistolet chargé d'une seule balle. Quelque temps après, elle est enlevée par un autre admirateur.

Lire aussi

Privacy Policy