Corps et âme (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
L'Usine de rien (2017)
Soleil battant (2017)
La Belle et la meute (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Distribution et exploitation

Le cinéma européen résiste malgré la baisse de fréquentation des salles de cinéma

par 

- Croissance modérée de la production de films européens

Sur la base des données provisoires actuellement disponibles, l°¶Observatoire européen de l°¶audiovisuel estime que, pour l°¶année 2007, 921 longs-métrages au total ont été produits dans les vingt-sept Etats membres de l°¶Union européenne. Ces données comportent pour la première fois les chiffres de deux nouveaux Etats membres, la Bulgarie et la Roumanie, ainsi que les chiffres habituels, rectifiés pour traduire ce changement. Au vu de ces chiffres rectifiés, le niveau de production européenne des coproductions entièrement nationales et majoritaires a gagné 1,1 % d°¶une année sur l°¶autre et représente une moyenne annuelle de 5,1 % depuis 2003 (754 longs-métrages).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette croissance générale est essentiellement liée à l°¶augmentation du nombre de productions entièrement nationales, qui est passé de 543 en 2003 à 711 en 2007 et représente dix films de plus qu°¶en 2006. Les coproductions internationales sont restées stables d°¶une année à l°¶autre et totalisent en 2007 210 films principalement coproduits par un pays membre de l°¶Union européenne.

L°¶augmentation de l°¶activité de production en France, en Espagne et en Italie, a fortement contribué à cette croissance générale. La France, avec un total de 133 films entièrement nationaux (+6) et 52 coproductions majoritaires (+15), a enregistré le deuxième niveau de production le plus élevé de ces cinq dernières années, soit 21 films de plus que l°¶année précédente. La production espagnole a atteint un niveau sans précédent, en hausse de 9 %, avec 115 films entièrement nationaux (+6) et 30 coproductions majoritaires (+6). L°¶Italie poursuit son ascension en totalisant 109 films nationaux, dont 93 films entièrement nationaux (+3) et 16 coproductions majoritaires (+4). À l’inverse, la production a considérablement diminué en Hongrie (-18) et en Suède (-16). Ces deux cas représentent cependant un retour à des niveaux plus habituels par rapport à l°¶excellente activité de production de l°¶année 2006.

Légère diminution des entrées dans les salles en Europe en 2007

A l°¶heure actuelle, l°¶Observatoire européen de l°¶audiovisuel évalue la fréquentation des salles de cinéma à 919 millions de billets vendus dans l°¶Union européenne pour l°¶année 2007. Ce chiffre, qui tient compte des estimations rectifiées de l°¶Espagne et de l°¶Italie, est en baisse de 1,3 % par rapport aux 932 millions d°¶entrées enregistrées en 2006.

Les résultats diffèrent sensiblement d°¶un pays à l°¶autre. Le Royaume-Uni et l°¶Italie se démarquent au sein des cinq principaux marchés. Selon les estimations du Centro Studi ed Analisi di Cinecittà Holding, le cinéma italien a connu une année exceptionnelle avec un bond de 13 % et un nombre d°¶entrées record de 120 millions. La fréquentation des salles au Royaume-Uni a augmenté de 3,7 % avec 162 millions de billets vendus. Les premières estimations du marché espagnol indiquent une baisse de -3,9 %, alors que le nombre d°¶entrées a diminué de -5,9 % en France et de -8,2 % en Allemagne.

Bien que le marché du cinéma en Europe occidentale ait été confronté à une baisse du taux de fréquentation des salles, à l°¶exception des exemples cités ci-dessus, l°¶intérêt du public s°¶est accru dans les Etats membres plus récents de l°¶Union européenne. Cette tendance s°¶est vérifiée en République tchèque avec une augmentation de 11,4 % de la fréquentation des salles, due en grande partie aux excellents résultats des films locaux, ainsi qu°¶en Lituanie (+34 %).

Hors Union européenne, les résultats ont également été mitigés. Alors que le marché russe a connu une hausse de 16 % faisant grimper le nombre d°¶entrées à 107 millions, le taux de fréquentation des salles en Norvège, en Suisse et en Turquie a brusquement chuté.

Forte demande en faveur du cinéma européen

En se fondant sur les données disponibles, l°¶Observatoire européen de l°¶audiovisuel estime, à titre provisoire, que les films européens sont parvenus à une part de marché de 28,8 % du total des entrées en salles au sein de l°¶Union européenne. Cela représente une faible croissance par rapport aux 28,6 % de 2006, mais reste bien au-dessus des 25 % en moyenne réalisés entre 2003 et 2005.

L°¶exceptionnel succès rencontré en 2006 par les films nationaux en France mais aussi en Allemagne a propulsé la part de marché des films européens bien au-delà des 28 %. Les films produits au Royaume-Uni et en Italie ont largement contribué en 2007 à maintenir la part de marché européenne à un niveau élevé, voire à l°¶augmenter sensiblement. Cet apport a permis de compenser la baisse des parts de marché nationales en France et en Allemagne. Avec 8,5 % du total des entrées, les productions françaises représentent néanmoins la plus grande contribution à la part de marché des films européens dans l°¶Union européenne. En France, la part de marché des films français a retrouvé un niveau « plus normal » de 36,6 % en 2007, en diminution par rapport à son record de 44,6 % en 2006. En Allemagne, la part de marché des films nationaux a décliné avec l°¶ensemble du marché, passant de 26 % à 19 %, et sa contribution à la totalité des entrées en Europe représente 3,9 %, soit une baisse sensible par rapport à l°¶année précédente.

Au Royaume-Uni, la part de marché des films nationaux s°¶est accrue parallèlement à l°¶ensemble des entrées, en passant de 19 % à 28 %. Les productions locales, comme Hot Fuzz [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, The Last King of Scotland [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
ou Mr. Bean's Holiday [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, ont enregistré d°¶excellents résultats en terme de recettes au guichet, non seulement au niveau national mais également à travers l°¶Europe ; Mr. Bean°¶s Holiday a ainsi été le film européen qui a remporté le plus de succès en 2007. Les films du Royaume-Uni, à l°¶exception de ceux qui sont considérés comme le fruit d°¶investissements étrangers, ont représenté 6,7 % des entrées dans les salles de l°¶Union européenne, soit une augmentation de 2,9 % par rapport à l°¶année précédente. Grâce au succès des comédies nationales, la part de marché des films italiens a atteint le chiffre record de 33 % en Italie, en hausse de 26 % par rapport à l°¶année antérieure. Parallèlement à la forte croissance de la fréquentation des salles de cinéma, la part de marché des films italiens des entrées en Europe est passée de 3,1 % à 4,1 %.

Les films produits en Europe avec l°¶aide de capitaux américains, comme Harry Potter and the Order of the Phoenix [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, ont vu leur part de marché augmenter de 5,2 % à 6,3 %. La part de marché des films américains, y compris de ceux réalisés grâce à des investissements étrangers, est passée de 63,5 % à 62,7 %.

Harry Potter occupe la première place des classements européens en 2007

A l°¶instar de son prédécesseur en 2005, Harry Potter and the Order of the Phoenix occupe la première place des classements européens avec 38,4 millions d°¶entrées en 2007. Il s°¶agissait là d°¶une des huit suites qui figurent parmi les vingt films ayant réalisé le plus grand nombre d°¶entrées, dont quatre se classent parmi les dix meilleurs films. Outre Harry Potter, ces suites comprenaient le troisième volet de Pirates of the Caribbean, qui occupe la deuxième place, suivi de Shrek le troisième et Spider-Man 3.

En-dehors de la suite britannique de Harry Potter, réalisée à l°¶aide de capitaux étrangers, deux autres films européens se sont hissés au classement des vingt meilleures recettes au guichet. Mr. Bean°¶s Holiday a attiré plus de 15,2 millions de spectateurs, ce qui lui confère la 7ème place des films ayant remporté le plus de succès en Europe en 2007. La Môme [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
a remporté la 19ème place avec quelque 7,2 millions d°¶entrées.

Les films européens en tête de classement proviennent essentiellement du Royaume-Uni (6 films), d°¶Italie (5 films) et de France (4 films). L°¶Allemagne et l°¶Espagne y figurent également avec respectivement 3 et 1 films parmi les vingt meilleurs films européens, tandis que le film polonais Katyn [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Andrzej Wajda
interview : Michal Kwiecinski
fiche film
]
, en 13ème place, est le seul de ce classement à n°¶être pas originaire de l°¶un des principaux pays de production. Le cinéma italien, grâce au vif succès national rencontré par Manuale d'amore 2 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Natale in Crociera [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(plus de 3 millions d°¶entrées chacun), a inscrit 5 films au classement 2007, contre seulement 2 l°¶année précédente.

Les autres films européens à succès sont les comédies Taxi 4 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(5,3 millions d°¶entrées) et Hot Fuzz (4,8 millions), suivi du film d°¶épouvante espagnol El Orfanato [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(4,3 millions) et du drame allemand récompensé par plusieurs prix, La vie des autres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Florian Henckel von Donner…
interview : Ulrich Muehe
fiche film
]
, qui a enregistré plus de 4 millions d°¶entrées au cours sa deuxième année d°¶exploitation.

 

dans ce dossier

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss