Julieta (2016)
Indivisibili (2016)
La reconquista (2016)
Fuocoammare, par delà Lampedusa (2016)
Dogs (2016)
Frantz (2016)
24 Weeks (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier: Animation

Le rapport définitif Mapping the Animation Industry in Europe sera présenté à Annecy

par 

Le rapport définitif Mapping the Animation Industry in Europe sera présenté à Annecy

-  (The House of Magic de Jeremy Degruson et Ben Stassen)

  • Quels sont les chiffres clés du secteur de l’animation en Europe ?
  • Quelles sont les principales tendances de l’industrie ?
  • Quels sont les défis majeurs du secteur européen de l’animation ?

Pour aider à répondre à ces questions, l’Observatoire européen de l’audiovisuel présentera le rapport définitif de l’étude "Mapping the Animation Industry" in Europe à l’occasion du Forum européen du film organisé par la Commission européenne qui se iendra le 15 juin à Annecy, dans le cadre du Festival international du film d’animation d’Annecy.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce rapport complète les premiers résultats déjà publiés dans Focus on Animation et correspond à la seconde phase d’un projet d’étude ambitieux consacré au secteur de l’animation – le premier de son type en Europe – réalisé par l’Observatoire européen de l’audiovisuel à l’initiative de la Commission européenne.

L’étude sera présentée par l’analyste Marta Jiménez Pumares, coordonnatrice du projet au sein de l’Observatoire européen de l’audiovisuel et auteur principal du rapport. L’étude vise à décrire le paysage de l’industrie de l’animation en Europe en fournissant des données indispensables sur les œuvres d’animation en Europe pour affiner les politiques de soutien de l’UE en faveur de cette industrie créative en pleine croissance.

Ainsi que le montre l’analyse effectuée par l’Observatoire, l’animation européenne est la catégorie qui enregistre la meilleure circulation européenne parmi l’ensemble des œuvres audiovisuelles. Toutefois, en ce qui concerne la fréquentation, l’animation européenne ne représente que 20 % du marché en Europe et doit lutter pour rivaliser avec les productions américaines.

Le rapport intègre les données de la première publication et s’attache à cartographier le volume de production, la distribution et la circulation des longs métrages et des œuvres télévisées d’animation en Europe et à offrir une vue générale de la structure de l’industrie par pays et dans son ensemble.

Il cherche à identifier les défis et les opportunités auxquels fait face une industrie en transition dans un marché mondialisé, en abordant des questions clés telles que l’importance de l’élargissement du public, la gestion de la propriété intellectuelle et l’impact de la montée de l’internet sur la distribution. Les auteurs expliquent également comment la nécessité de créer des économies d’échelle a conduit à un processus de concentration : de grands groupes de médias s’intéressent désormais à la production d’animation et des coproductions internationales apparaissent.

En outre, l’étude porte sur l’émergence de nouveaux acteurs asiatiques et sur le déclin du préfinancement, tandis qu’un autre chapitre est consacré à l’importance des aides publiques, qui vont des programmes d’aide directe aux incitations fiscales en passant par les investissements obligatoires pour les radiodiffuseurs. Enfin, le rapport examine les nouvelles tendances au sein des festivals et les possibilités de formation.

Cette étude s’appuie sur des recherches documentaires, des rapports d’expertise dans tous les pays européens, des entretiens approfondis avec des experts du secteur et des informations précieuses recueillies par l’intermédiaire d’instituts nationaux, des bureaux Europe créative et d’associations du secteur de l’animation de toute l’Europe. Elle a en outre bénéficié du soutien de CARTOON et de la Cité de l’image en mouvement d’Annecy – CITIA.

Ce rapport est disponible gratuitement sur le site web de la Commission européenne et peut être téléchargé ici.

 

dans ce dossier

Newsletter

ArteKino

Follow us on

facebook twitter rss

Digital Production Challenge II - v2