Les Gardiennes (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
La Belle et la meute (2017)
L'Insulte (2017)
Makala (2017)
Winter Brothers (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Politique européenne

Bye bye MEDIA, Hello Creative Europe

par 

Bye bye MEDIA, Hello Creative Europe

- Cette année Cineuropa s'associe au forum d’Avignon pour une carte blanche sur le thème « la création, moteur de l’Europe ? »  À travers des débats inédits le Forum d’Avignon a pour objectif d’approfondir les liens entre les mondes de la culture et de l’économie en proposant des pistes de réflexion au niveau international, européen et local.

Qu’attendre des politiques européennes et du nouveau programme « Europe Créative » ?

En Novembre 2011, la Commission européenne a présenté son nouveau programme « Europe Créative» qui remplacera, à partir de 2014,  les actuels programmes de culture et des médias. Après 7 ans de soutien aux secteurs de la culture et de l'audiovisuel, les programmes MEDIA, MEDIA mundus et Culture arrivent à expiration. Le nouveau programme reprend donc le flambeau et s’insère ainsi dans le cadre de la stratégie Europe 2020, la stratégie de l'UE pour la croissance et l'emploi. En effet, en s'appuyant sur l'expérience et le succès des programmes précédents, qui soutiennent les secteurs de la culture et de l'audiovisuel depuis plus de 20 ans, cette nouvelle initiative veut booster les secteurs culturels et créatifs. Avec Europe Créative ces secteurs bénéficieraient d'un soutien accru de l'UE, comme le promet la Commission. Notons qu’Europe Créative n’est encore qu’une proposition. Le programme est actuellement en cours de discussion par le Conseil (les 27 États membres) et le Parlement européen qui prendra la décision finale sur le cadre budgétaire pour la période 2014-2020. Mais alors, qu’est ce qui changerait ? 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce qui change

AVANT

APRES

La Structure

Trois programmes distincts

Un seul programme, subdivisé en trois secteurs distincts

Le Nom

MEDIA, MEDIA mundus & Culture

Europe Créative

Le Budget Cinema & audiovisuel

755 millions

900 millions (proposition)

Le Budget Culture

400 millions

500 millions (proposition)

Le Budget Total

+/- 1,18 milliard

1.8 milliard (proposition)

Le fond de garantie

Inexistant

200 millions

Point d’information nationale

MEDIA Desks & Culture info point

Fusion des deux points info en un seul

Augmenter le financement pour les artistes et professionnels de la culture, représente donc l’un des premiers buts du nouveau programme culturel européen. Divisé en un volet Media, un volet culture et un volet transsectoriel, Europe Créative veut permettre à la culture européenne de s’étendre sur son propre territoire mais aussi au-delà. Le volet transsectoriel a été créé dans ce but précis : offrir aux professionnels de différents secteurs culturels et de différentes nationalités, la possibilité de développer leurs compétences en  travaillant ensemble.

Augmenter le financement pour les activités culturelles transnationales à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE, a également pour but de renforcer la compétitivité des secteurs culturels et créatifs, tout en préservant la diversité culturelle et linguistique. Unis, oui, mais dans la diversité. Telle est la devise de l’Europe. Cette volonté de surmonter des défis tels que la fragmentation du marché et les difficultés d'accès au financement, reflète la prise de conscience croissante de ces dernières années, concernant l’importance des industries culturelles et créatives au niveau de l’Union européenne.

En effet, ces industries – qui vont de l’architecture au design, en passant par le cinéma et les festivals en tout genre - constituent l’un des secteurs économiques les plus dynamiques d’Europe, tout en  restant des moteurs essentiels de la diversité culturelle. Pour accentuer ce dynamisme, Europe Créative se veut facile d’accès pour les professionnels de la culture et de la création en combinant des mécanismes de soutien jusqu’alors distincts, en un mécanisme unique ouvert à toutes les industries culturelles et créatives.

Ceci dit, le programme n’a pas été accueilli sans contestation. Parmi les critiques et les craintes, la préoccupation majeure concerne la fusion des trois programmes en un seul programme-cadre.  En effet, la simple action de regrouper les trois programmes, met en péril leur indépendance aussi bien du point de vue de leur visibilité et de leurs priorités que du point de vue budgétaire. MEDIA, par exemple, a réussi à s’imposer au fil des ans comme un label connu et reconnu par les citoyens européens. L’additionner aujourd’hui au programme culture reviendrait à faire disparaître la « marque » et à rendre confuse la perception par le public. De plus, faire un amalgame des trois programmes sans les différencier, rendrait impossible un accès équitable aux fonds. Un nouveau programme donc, mais qui doit se construire sur la réussite de ses prédécesseurs.

Le Forum d’Avignon a pour objectif d’approfondir les liens entre les mondes de la culture et de l’économie en proposant des pistes de réflexion au niveau international, européen et local. Créé après la ratification de la Convention de l’UNESCO sur la diversité culturelle et soutenu dès l’origine par le Ministère de la Culture et de la Communication, le Forum d’Avignon organise chaque année, avec ses partenaires, des rencontres internationales qui sont l’occasion de débats inédits entre les acteurs de la culture, des industries de la création, de l’économie et des médias. 

 

dans ce dossier

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss