Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dossier industrie: Green Film Shooting

Le développement durable en partant de zéro

par 

Le développement durable en partant de zéro

- Avec le projet Green Film Making, la fondation néerlandaise Strawberry Earth a pour but d’encourager les réalisateurs à produire leur film de manière durable. Les producteurs peuvent s’entraîner et participer à un concours de courts-métrages écologiques, des ateliers et des séances avec des experts internationaux de l’industrie.

Le projet Green Film Making a démarré son concours de courts-métrages 2012 avec un appel d’offre à l’industrie du film néerlandaise. « Nous avons invité les producteurs à créer un court-métrage et à le produire de la façon la plus durable possible », explique Chai Locher, chef de projet au projet Green Film Making. Leurs efforts étaient observés par un jury de professionnels de l’industrie cinématographique et du développement durable, présidé par l’actrice néerlandaise Thekla Reuten, ambassadrice extraordinaire du projet Green Film Making.    

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

 « Sur une période de six mois, nous donnons aux producteurs la chance de faire des ateliers avec des experts venus du Royaume-Uni, d’Hollywood et des entrepreneurs d’autres entreprises qui travaillent déjà de façon durable », souligne Locher, « Nous aidons les producteurs et suivons le processus de production ». L’un de ces avant-gardistes écologiques était le réalisateur néerlandais Trent, dont la production Being Alive lui avait valu le titre de « Réalisateur écologique de l’année 2012 ».

Trent, également membre du jury lors du concours 2013, a produit Cornea, un drame psychologique réalisé par Jochem de Vries. Cornea est une coproduction néerlandaise et allemande entre Riva Film et NFI Productions. Développé avec l’aide financière du Netherlands Film Fund, il a aussi reçu un financement de la production de la part du NFF et du Filmförderung Hamburg Schleswig-Holstein. Les deux organisations soutiennent le cinéma écologique.  

« La transition vers un meilleur développement durable exige une approche différente vis-à-vis de la totalité du processus de production », indique Locher. « Il faut penser à cette question très tôt ». Beaucoup de films achèvent leur financement juste avant que les prises de vue commencent. « Cela veut dire que la production entière est immédiatement soumise à une pression importante. Ce n’est pas une atmosphère propice à des choix durables », conclue Locher, qui fait remarquer que chaque producteur a été formé sur le tas avec la même rigueur. « Le gros défi est de savoir comment ce processus peut être repensé. »    

Newsletter

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss