Choisissez votre langue en | es | fr | it
Corpo Celeste

Corpo Celeste

d’Alice Rohrwacher

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dans ce film focus

Il était une foi et une adolescente en Calabre

Critique : Corpo Celeste

Il était une foi et une adolescente en Calabre

Ce que cache l'emprise du catholicisme en Italie du Sud. Un premier long ultra-réaliste, sensible et subtil découvert à Cannes. 

"De la crise peuvent naître des choses précieuses"

Interview : Alice Rohrwacher • Réalisatrice

"De la crise peuvent naître des choses précieuses"

Décryptage de Corpo Celeste, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs cannoise 2011 et premier long de fiction d'une jeune cinéaste italienne formée au documentaire. 

Bande Annonce

Vidéo

Bande Annonce

Extrait 1 [it st en]

Vidéo

Extrait 1 [it st en]

Extrait 2 [it st en]

Vidéo

Extrait 2 [it st en]

Extrait 3 [it st en]

Vidéo

Extrait 3 [it st en]

Extrait 4 [it st en]

Vidéo

Extrait 4 [it st en]

Extrait 6 [it st en]

Vidéo

Extrait 6 [it st en]

Extrait 7 [it st en]

Vidéo

Extrait 7 [it st en]

Extrait 9 [it st en]

Vidéo

Extrait 9 [it st en]

Bande Annonce [IT]

Vidéo

Bande Annonce [IT]

galerie photo

titre original : Corpo celeste
pays : Italie, France, Suisse
vente à l' étranger : Rai Trade
année : 2011
réalisation : Alice Rohrwacher
scénario : Alice Rohrwacher
acteurs : Yle Vianelllo, Salvatore Cantalupo, Anita Caprioli, Paola Lavini

prix/sélections spéciaux

Cannes 2011 Quinzaine des Réalisateurs
regarder le film en VàD

(Service disponible uniquement en France)

cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Newsletter

CNC ACM FR
ArteKino