Choisissez votre langue en | es | fr | it
Corpo Celeste

Corpo Celeste

d’Alice Rohrwacher

email print share on facebook share on twitter share on google+

Dans ce film focus

Il était une foi et une adolescente en Calabre

Critique : Corpo Celeste

Il était une foi et une adolescente en Calabre

Ce que cache l'emprise du catholicisme en Italie du Sud. Un premier long ultra-réaliste, sensible et subtil découvert à Cannes. 

"De la crise peuvent naître des choses précieuses"

Interview : Alice Rohrwacher • Réalisatrice

"De la crise peuvent naître des choses précieuses"

Décryptage de Corpo Celeste, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs cannoise 2011 et premier long de fiction d'une jeune cinéaste italienne formée au documentaire. 

Bande Annonce

Vidéo

Bande Annonce

Extrait 1 [it st en]

Vidéo

Extrait 1 [it st en]

Extrait 2 [it st en]

Vidéo

Extrait 2 [it st en]

Extrait 3 [it st en]

Vidéo

Extrait 3 [it st en]

Extrait 4 [it st en]

Vidéo

Extrait 4 [it st en]

Extrait 6 [it st en]

Vidéo

Extrait 6 [it st en]

Extrait 7 [it st en]

Vidéo

Extrait 7 [it st en]

Extrait 9 [it st en]

Vidéo

Extrait 9 [it st en]

Bande Annonce [IT]

Vidéo

Bande Annonce [IT]

galerie photo

titre original : Corpo celeste
pays : Italie, France, Suisse
vente à l' étranger : RAI Com
année : 2011
réalisation : Alice Rohrwacher
scénario : Alice Rohrwacher
acteurs : Yle Vianelllo, Salvatore Cantalupo, Anita Caprioli, Paola Lavini

prix/sélections spéciaux

Cannes 2011 Quinzaine des Réalisateurs
regarder le film en VàD

(Service disponible uniquement en France)

cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Newsletter

Producers on the Move
Swiss Films Cannes