Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Free Entry: entrée libre pour les enfants

par 

- Le voyage d'Yvonne Kerékgyártó avec deux adolescentes dans un festival a reçu le Prix Cineuropa au Festival Cinema City de Novi Sad

Critique
Free Entry d'Yvonne Kerékgyártó

Betty est une jeune fille que son père conduit encore partout où elle va en voiture, lui demandant pourquoi elle s'est coiffée de manière aussi curieuse, ce qu'elle va faire avec ses amies. “V” est sa meilleure amie, plus désinhibée et insouciante, avec une coiffure encore plus extravagante et aucun adulte responsable pour s'occuper d'elle. Betty et V s'apprêtent à vivre ensemble une aventure : elles vont aller au plus grand festival musical qu'elles aient jamais vu et vivre tout ce qui va avec (évasion, relations, drogues, émotions, déceptions, dangers, responsabilités...). Si ce n'est pas cela, être adulte, on en a tout de même l'impression.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Betty et V sont les héroïnes de Free Entry (One Day of Betty) [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Yvonne Kerékgyártó
fiche film
]
, le premier long métrage de la jeune Hongroise Yvonne Kerékgyártó (voir l'interview) qui, après l'avoir présenté au Festival goEast de Wiesbaden, l'a accompagné au Festival international Cinema City de Novi Sad, où le film a remporté le Prix Cineuropa. 

L'idée de Kerékgyártó était de suivre les deux jeunes filles de leur arrivée au Festival de Sziget, qui réunit tous les ans des milliers de jeunes sur une île de Budapest, jusqu'au moment où leur destin se met à emprunter des voies inattendues. Le ton naturel avec lequel nous est racontée la journée de Betty et de V (Luca Pusztai et Ágnes Barta, toutes deux pour la toute première fois devant la caméra) permet au spectateur de s'identifier avec les deux filles, de voir avec leurs yeux cette expérience qui les happe et que beaucoup d'entre nous ont aussi vécue. Des idées différentes sur les drogues et les garçons s'expriment, une séparation nocturne survient, ainsi qu'une bifurcation de leurs chemins respectifs, qu'une première rencontre et que l'apparition d'une image inattendue de la famille : on assiste à toutes ces petites choses qui se passent dans un festival et qui, ni vu ni connu, mettent les deux filles face à rien de moins que leurs vies.

L'ensemble est rythmé par la musique de groupes comme Quimby ou Die Antwoord, tant les scènes de frénésie colorée (qui rappellent le Spring Breakers d'Harmony Korine) que les temps morts (pendant lesquels la caméra à l'épaule renvoie inconsciemment au cinéma vérité). Kerékgyártó s'est littéralement infiltrée dans l'ambiance du célèbre festival hongrois (qui est au coeur du film, à tel point qu'il a parfois une dimension presque publicitaire), avec une équipe très réduite et un budget quasi-nul. Sa manière fraîche, humble et sensible de se rapprocher de ses jeunes héroïnes tandis qu'elles prennent part à l'événement a un naturel qui n'est certes pas parfait, mais qui est bel et bien jeune, plein de vitalité, et très spécial. 

(Traduit de l'espagnol)

galerie photo

titre international : Free Entry (One Day of Betty)
titre original : Free Entry
pays : Hongrie
année : 2014
NOTFOUND_filmregia_fr : Yvonne Kerékgyártó
NOTFOUND_filmsceneggiatura_fr : Yvonne Kerékgyártó
NOTFOUND_filmattori_fr : Luca Pusztai, Ágnes Barta, Péter Sándor, Róbert Kardos, Ádám Kovács, Barnabás Janka, Tibor Szolár

prix/sélections spéciaux

GoEast Film Festival 2014 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Film Business Course

Newsletter

WBImages Locarno