Choisissez votre langue en | es | fr | it

Critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le trésor: Tais-toi et creuse !

par 

- CANNES 2015 : Le ludique et intelligent Corneliu Porumboiu livre un nouveau film en finesse mêlant drôlerie et plongée dans l'Histoire récente de la Roumanie

Critique
Cuzin Toma et Adrian Purcarescu dans Le trésor

Imaginez, vous êtes chez vous, un soir, en famille, en train de lire une histoire à votre fils de six ans, quand votre voisin sonne et vous demande de lui prêter 800 euros. Vous refusez, embarrassé, mais il s'explique : sa petite entreprise a été ruinée par la crise et il doit 70 000 euros, plus 17 000 d'intérêt (à 13%). Toujours mal à l'aise, vous réitérez votre refus ("désolé, voisin, mais je ne peux rien faire") et retournez à votre lecture. Mais quelques minutes plus tard, la sonnette retentit de nouveau. C'est encore le voisin mais cette fois, il vous demande si vous connaissez la légende du trésor caché avant l'arrivée des communistes et vous révèle que cela a été le cas de son arrière-grand-père. Le secret lui a été transmis : il y très certainement un trésor dans le jardin de sa maison familiale. Simplement, il faut 800 euros pour louer un détecteur de métaux, mais si vous acceptez d'en être, 50 % du trésor sera à vous.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Tel est l'étonnant point de départ du nouveau film du ludique cinéaste roumain Corneliu Porumboiu, Le trésor [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Corneliu Porumboiu
interview : Corneliu Porumboiu
fiche film
]
, dévoilé au Certain Regard du 68ème Festival de Cannes. Une "farce" aux allures de conte réaliste qui est une preuve supplémentaire (après notamment 12:08 à l'Est de Bucarest [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Corneliu Porumboiu
interview : Daniel Burlac
fiche film
]
, Caméra d'Or sur la Croisette en 2006, et Policier, Adjectif [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Corneliu Porumboiu
fiche film
]
, également découvert au Certain Regard en 2009) du talent détendu d'un réalisateur dont le goût délectable pour l'humour absurde ne va pas sans une intelligence aiguisée reflétant de manière oblique la société de son pays.

Car après réflexion et d'être bien informé (notamment sur le fait qu'une trouvaille éventuelle est censée être déclarée pour expertise à l'Etat qui s'arroge 30% de sa valeur s'il s'agit d'un bien du patrimoine), Costi (Cuzin Toma), qui mène une vie de grisaille de fonctionnaire, accepte la proposition de son voisin Adrian (Adrian Purcarescu). Voici donc nos deux comparses lancés dans une ubuesque chasse au trésor en compagnie d'un troisième larron, un spécialiste de la détection des métaux (l'hilarant non professionnel Corneliu Cozmei). Une quête digne des espoirs démesurés des orpailleurs des westerns qui les verra s'obstiner, un jour et une nuit, à passer un jardin au peigne fin et à creuser un profond trou, un entreprise harassante que l'énervement de l'attente du résultat rend encore plus agitée...

Au-delà de la dimension éminemment comique de son déroulement (dans la veine d'un sérieux à la Buster Keaton), Le trésor descend aussi dans les profondeurs de l'histoire récente de la Roumanie puisque le lieu où se déroule le coeur de l'intrigue (sur un scénario écrit par le cinéaste) a connu une destinée mouvementée au gré des changements politiques : maison occupée par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale, nationalisée par les communistes en 1947, récupérée par la famille d'Adrian après quelques années de déplacement forcé au sud du pays, successivement pharmacie, écurie, école maternelle, et enfin bar à strip-tease après la Révolution de 1989 avant de tomber en déliquescence... Des éléments que le récit accumule par petites couches subtiles qui finissent par dessiner, autour des trois hommes et de leur trou, un vaste panorama, et que Corneliu Porumboiu nourrit par une mise en scène très travaillée sous son apparente simplicité. Car, en bon détecteur, le talentueux réalisateur n'a pas laissé passer sa chance de traiter une très bonne histoire.

Produit par 42KM Film avec les Français de Rouge International et des Films du Worso, Le trésor est vendu à l'étranger par Wild Bunch.

galerie photo

titre international : The Treasure
titre original : Comoara
pays : Roumanie
vente à l' étranger : Wild Bunch
année : 2015
réalisation : Corneliu Porumboiu
scénario : Corneliu Porumboiu
acteurs : Toma Cuzin, Adrian Purcărescu, Corneliu Cozmei

prix/sélections spéciaux

Cannes Film Festival 2015Un Certain Regard
Transilvania International Film Festival 2015 
La Rochelle International Film Festival 2015 
Sarajevo Film Festival 2015
San Sebastián International Film Festival 2015
Zabaltegi
Zurich Film Festival 2015 
Vienna International Film Festival 2015 
Arras Film Festival 2015 
Athens Panorama of European Cinema 2015 
cinando

Follow us on

facebook twitter rss

Newsletter

CASI HECHO Home
Doc Spring