Choisissez votre langue en | es | fr | it

Interview : Tivi Magnusson • Producteur

email print share on facebook share on twitter share on google+

Une collaboration fructueuse avec le scénariste/réalisateur danois star

par 

- Tivi Magnusson exerce le métier de producteur depuis 25 ans. Il dirige à présent sa propre société, M&M Production, qu'il a créée il y a 11 ans

Interview : Tivi Magnusson • Producteur

M&M Production est une pépinière pour les jeunes talents qui soutient le travail d'Anders Thomas Jensen depuis son premier court métrage, Ernst & the Light, co-écrit en 1996 avec Thomas Villum Jensen.

Cineuropa : Comment a commencé votre collaboration avec Anders Thomas Jensen ?
Tivi Magnusson : Il y a onze ans, il est venu me trouver avec un scénario. J'en ai aimé le style... mais pas l'histoire elle-même, alors j'ai demandé à Anders Thomas de m'apporter autrechose. C'est ce qu'il a fait, avec un projet financé à moitié par nous, à moitié par le programme Short Film Live action de l'Institut danois pour le cinéma. Il n'avait pas une grande culture cinématographique, outre le fait qu'il avait travaillé dans un magasin de vidéos et qu'il était cinéphile. Le premier long métrage de lui que nous avons produit, Flickering Lights, a fait un tabac au Danemark avec 600 000 entrées. C'est pour l'instant le DVD le plus vendu de tous les temps au Danemark. Cependant, le film n'a pas si bien réussi sa carrière à l'étranger. Son deuxième long métrage, Les bouchers verts [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, était moins conventionnel. Il n'a pas si bien marché au Danemark mais s'est très bien vendu et a remporté des prix partout dans le monde. Maintenant, Adam's Apples [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Anders Thomas Jensen
interview : Mads Mikkelsen
interview : Tivi Magnusson
fiche film
]
commence sa tournée internationale.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Comment travaillez-vous ensemble ?
Je lui laisse carte blanche parce que nous avons une relation très privilégiée. En général, on part tous les deux passer deux trois semaines au soleil pour s'amuser et en même temps travailler dur. Anders Thomas Jensen écrit le premier jet de son scénario, nous en discutons et si quelque chose me gène, je le connais si bien qu'il accepte tout-à-fait mes commentaires.

Le considérez-vous comme votre auteur-star ? Comment expliquez-vous son succès au Danemark ?
C'est sans doute lui mon auteur-star, oui. Nous ne pensons pas à lui en tant qu'il est populaire ou en termes de succès potentiel de ses films, mais il a été nominé aux Oscars trois fois pour ses courts métrages, a reçu un Oscar pour Election Night en 1998 et a été choisi pour représenter le Danemark cette année dans la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Il est le scénariste/réalisateur danois le plus connu dans le monde et ici, il est notre auteur le plus prolifique — il représente actuellement 40% de la production danoise. En termes de profit, tous ses films sont extrèmement populaires au Danemark, car il a une manière unique d'écrire des dialogues et d'y injecter de l'ironie.

Participez-vous un peu au choix des acteurs ?
En 1994-95, de nombreux nouveaux acteurs sont apparus, comme Mads Mikkelsen, Nikolaj Lie Kaas, Nicolas Bro et Ulrich Thomsen, qui ont fait beaucoup de petits films mais sont à présent des grosses stars qui attirent les investissements, et ce grâce à Anders Thomas Jensen. Anders Thomas les prend parce qu'il les connait très bien et ils participent parfois à l'écriture de leurs rôles.

Comment avez-vous constitué le budget d'Adam's Apples?
En général, nous nous adressons d'abord à l'Institut danois pour le cinéma, puis à TV2 Danmark et à la Société danoise de diffusion, que la loi oblige à soutenir le cinéma danois. Ce projet a également été soutenu par le Fonds Nordisk pour le cinéma et la télévision ; nous avons en outre reçu un minimum garanti de Nordisk Film Distribution, ainsi qu'un prêt du fonds régional Film Fyn. Le diffuseur allemand ZDF a pré-acheté les droits. Le budget s'est monté en tout à 21 millions de couronnes danoises, soit environ 2,8M €, ce qui est plutôt conséquent pour un film danois.

Est-ce cela intéresse Anders Thomas Jensen de faire des films en anglais pour élargir son public au niveau mondial ?
Nous avons un projet de film d'action en anglais, même si la plupart des cinéastes danois qui ont tourné en anglais s'en sont mordu les doigts. Lars von Trier, par exemple, est connu dans le monde entier et il sait se promouvoir, mais ses films n'ont pas eu de succès en salle.

galerie photo

titre international : Adam's Apples
titre original : Adams Aebler
pays : Danemark
vente à l' étranger : TrustNordisk
année : 2005
réalisation : Anders Thomas Jensen
scénario : Anders Thomas Jensen
acteurs : Ulrich Thomsen, Paprika Steen, Mads Mikkelsen, Nicolas Bro, Ali Kazim, Ole Thestrup, Gyrd Løfqvist

prix/sélections spéciaux

regarder le film en VàD

(Service disponible uniquement en France)

cinando

Follow us on

facebook twitter rss

ArteKino

Newsletter

Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01