La Colère d'un homme patient (2016)
Orpheline (2016)
Félicité (2017)
Paris La Blanche (2016)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

"Une initiation au cinéma pour les jeunes Européens est impérative"

email print share on facebook share on twitter share on google+

Teresa Villaverde • Réalisatrice

par 

- Cineuropa a rencontré la réalisatrice portugaise Teresa Villaverde à l'occasion du Film Meeting de Bergame

Teresa Villaverde  • Réalisatrice
(© Enric Vives-Rubio/Publico)

"Mon prochain film s'intitulera Colo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teresa Villaverde
fiche film
]
, un mot qui signifie beaucoup de choses en portugais et qui est pratiquement intraduisible dans les autres langues". Teresa Villaverde, invitée au Film Meeting de Bergame, fait partie de la première génération des cinéastes portugais sortis de la Escola Superior de Teatro e Cinema. Sa carrière a vraiment commencé en 1990. Ses films d'art et d'essais en ont fait une figure emblématique du cinéma portugais. Son prochain projet décrit les conséquences du chômage sur une famille portugaise d'aujourd'hui. Le tournage du film débutera en septembre ou en octobre, soit neuf ans après le dernier film de la réalisatrice, Trance [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
. "Nous sommes en train d'arrêter la distribution en ce moment même et recherchons des financements supplémentaires en Europe". La société de production française Sedna Films (Pitchipoï [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) produit ce long-métrage avec la société de la réalisatrice portugaise, Alce Filmes. L'ICA - Istituto do Cinema e do Audiovisual a accordé au projet une aide de 600 000 euros. Après des années de réduction des investissements publics dans le domaine de la culture et le gel des subventions de l'ICA, le cinéma portugais redémarre. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"Dans plusieurs villes portugaises, des petits cinémas ferment leurs portes", a expliqué Villaverde à Cineuropa. "Quatre-vingt-dix pour cent des films sont hollywoodiens, et les mêmes titres sont présents dans tous les multiplexes. Au Portugal, les jeunes ne regardent pas les films portugais ; même la langue portugaise leur semble étrange ! Le cinéma européen n'est pas protégé, ni le cinéma d'art et d'essai en général. Nous n'avons pas l'occasion de voir des films italiens. Les exploitants de salles de cinéma sont également propriétaires des grandes sociétés de distribution. Les exploitants de petites salles de cinéma qui souhaitent diffuser des films d'art et d'essai connaissent beaucoup de problèmes financiers. Le problème est aussi lié à l'éducation des adolescents. Les jeunes devraient regarder de bons films européens à l'école, pour apprendre à apprécier le cinéma de qualité. En fait, il devrait exister un certain nombre de règles sur le quota légal des films locaux et européens qui jouent dans les cinémas". 

Sur la question de savoir si participer à des festivals et gagner des prix est un atout pour trouver une distribution, Villaverde est partagée : "Même si votre film est sélectionné à Cannes, Berlin ou Venise, cela ne signifie pas qu'il sortira dans les salles. Par exemple, j'ai remporté un prix à Venise pour un de mes films, mais celui-ci n'a jamais été distribué en Italie".

Villaverde est à Bergame pour discuter des qualités uniques des femmes dans le cinéma européen. "Les femmes n'ont pas une manière particulière ou spéciale de faire des films, mais dans de nombreux pays, elles ont tout simplement du mal à en faire, à obtenir des financements et à assurer la promotion et la distribution de leur film. Les festivals dédiés aux femmes ont des bons et des mauvais côtés… En effet, l'idée de "ghetto" est plutôt mauvaise, mais, en même temps, elle démontre qu'il y a un problème. En fait, il existe beaucoup plus de réalisateurs que de réalisatrices. Cependant, le problème le plus important est que les décideurs, autant à la télévision que dans les ministères, sont essentiellement des hommes".

(Traduit de l'anglais)

Newsletter

Bridging the Dragon

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home