Glory (2016)
Park (2016)
Waves (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

"Le HFM sera une sécurité pour l’industrie du cinéma”

email print share on facebook share on twitter share on google+

Vanja Kaludjercic • Directrice, Holland Film Meeting

par 

- Nous avons rencontré Vanja Kaludjercic, directrice du Holland Film Meeting, pour parler de la première édition de cet évènement depuis qu’elle en a repris les rênes

Vanja Kaludjercic  • Directrice, Holland Film Meeting

En quatre jours, le Holland Film Meeting à Utrecht a rassemblé environ 250 représentants de l’industrie du cinéma à travers le monde. La sélection de projets, la nouvelle initiative BoostNL (lire l’article) et les sessions Work-in-Progress (lire l’article) ont reçu des commentaires très positifs. Vanja Kaludjercic, directrice du HFM, nous parle de sa première édition en tant que directrice.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Cineuropa : Quelle approche avez-vous adoptée pour le Holland Film Meeting ?
Vanja Kaludjercic : Le Holland Film Meeting est la colonne vertébrale du Festival du film des Pays-Bas et a pour objectif de favoriser une plus grande coproduction entre les principaux représentants néerlandais, européens et internationaux de la finance, de la production, des ventes et de la distribution. Cette édition du HFM comprend une série d’évènements : Project Preparation Day, des présentations et des réunions individuelles, des conférences, un groupe de réflexion sur la trajectoire à venir des marchés de coproduction, et la conférence Be Dramatic, qui se concentre sur les séries TV européennes. Cette année, nous avons deux nouveaux programmes, BoostNL et Talents en Route, lors desquels nous avons fortement mis l’accent sur la nouvelle génération de réalisateurs néerlandais.

Quel impact la nouvelle initiative BoostNL a-t-elle provoqué ?
Nous avons lancé BoostNL en collaboration avec le Festival international du film de Rotterdam, et l’avons conçu comme un programme d’experts simplifié dont le but est de conseiller et aider les producteurs et réalisateurs à chaque étape : élaboration du scénario, montage financier, stratégie générale et commerciale des projets. L’équipe d’experts comprend, entre autres, Razvan Radulescu et Lucile Hadzihalilovic (conseillers en scénarisation), Mathias Nochis et Alvaro Vegas (spécialistes en marketing) ; Jean-Baptiste Babin, Sara Nagel, Isabell Wiegand et Paul Miller (stratégie financière) ; Hayet Benkara (festivals); et Job ter Burg (édition). Pour le moment, nous regroupons les commentaires reçus sur les projets du BoostNL et mettons au point des séances de suivi sur mesure pour les mois à venir.

Où les projets ont-ils été présentés pour la première fois ?
BoostNL a été lancé au HFM. Certains projets de sa sélection faisaient partie du CineMart de 2016. D’autres projets avaient le soutien de Hubert Bals Fund  et n’avaient pas été présentés sur les marchés, et de nouveaux projets néerlandais ont été présentés pour la première fois à Utrecht. La prochaine étape pour le programme BoostNL (après les séances de suivi) est CineMart.

Quelle est la différence principale entre BoostNL et les autres initiatives de coproduction ?
Par rapport au marché de coproduction classique, BoostNL permet aux producteurs et aux réalisateurs de recevoir une analyse approfondie des différents aspects de leur projet, de recalibrer leurs stratégies, repenser la position de leur projet et d’augmenter la capacité de production. Les experts reçoivent le scénario, les plans financiers et d’autres éléments à l’avance pour qu’ils puissent se préparer aux sessions de deux heures avec les représentants de chaque projet. Le point fort de BoostNL est son approche proactive pour comprendre le projet et ses besoins spécifiques. Outre les conseils d’experts, des réunions individuelles (de 25 minutes) sont organisées avec des potentiels coproducteurs, représentants commerciaux, distributeurs et investisseurs. Selon les commentaires que nous avons reçus, le mélange de projets, producteurs et experts, et le programme dynamique à Utrecht était à la fois rafraîchissant et bénéfique pour les projets.

L’initiative BoostNL est-elle organisée en collaboration avec Cinemart ?
Oui, BoostNL est organisé par le Holland Film Meeting, CineMart à Rotterdam et Hubert Bals Fund. Tous suivent les projets de près, et nous surveillons leurs progrès. Au HFM, les producteurs ont la possibilité d’échanger immédiatement leurs opinions avec l’équipe du HFM/BoostNL et d’organiser des séances supplémentaires avec des experts. Certaines séances sur la scénarisation étaient tellement intéressantes qu’elles se sont étendues au jour suivant.

Recommandez-vous certains concepts et/ou partenariats pour la distribution ?
Nous avons organisé un débat sur la commercialisation de modèles d’art et d’essai (lire l’article) en insistant sur le financement et la distribution ainsi que sur les changements dont nous avons été témoins au cours de ces dix dernières années et sur les développements et partenariats à venir avec les nouveaux médias. Nous vivons encore dans une période de transition et (je dirais) incertaine, et la forme ainsi que la direction des prochains financements et de la distribution doit prendre en compte ces changements rapides du marché et des habitudes des spectateurs. Cependant, le HFM sera une sécurité pour l’industrie du cinéma et la nouvelle génération de réalisateur.

(Traduit de l'anglais)

Newsletter

Seneca's Day Lithuania

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home