Pity (2018)
L'Apparition (2018)
Gaspard va au mariage (2018)
Patser - Gangsta (2018)
Silent Night (2017)
Tierra firme (2017)
L'Ordre des choses (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Ane Dahl Torp • Actrice

Shooting Star 2006 - Norvege

par 

Ane Dahl Torp • Actrice

Après des études à la célèbre Académie nationale norvégienne d'art dramatique, Ane Dahl Torp a fait ses débuts à l'écran en 2002 dans le court métrage Anolit, de Stefan Faldbakken, après quoi elle a joué tantôt pour la télévision, tantôt pour le grand écran ou au théâtre. En 2003, elle est apparue dans The Woman Of My Life, succès national réalisé par Alexander Eik, et en 2004, on l'a vue dans The Colour of Milk, film de Torun Lian vainqueur de nombreux prix. Cette année, trois films vont sortir où elle tient le rôle principal. L'un de ces films est High School Teacher Pedersen, oeuvre de Hans Petter Moland où elle incarne une femme médecin aux idées révolutionnaires.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cineuropa: Cette carrière d'actrice était-elle un rève d'enfant ou une opportunité qui s'est présentée par hasard?
Devenir actrice était quelquechose dont je rêvais en secret depuis mon enfance, mais je n'ai pas osé en souffler mot jusqu'au moment où l'on m'a confirmé que j'étais admise à l'Académie nationale d'art dramatique et même ce jour là, je ne pouvais qu'en formuler le voeu à voix basse.

Vous faites maintenant partie des actrices norvégiennes les plus prisées. Quel film en particulier a représenté un tournant dans votre carrière?
En fait, je pense que c'est un court métrage intitulé Anolit que très peu de spectateurs ont vu. Après ce film, j'ai soudain eu l'impression de créer la surprise aux auditions. Mais c'est probablement mon rôle de mère célibataire à la vie dissolue et au léger faible pour les drogues dans la série télévisée Black Money, White Lies qui m'a rendue crédible aux yeux du public, parce qu'il m'a donné l'occasion de vraiment montrer ce que je savais faire.

Vous avez trois longs métrages au programme des sorties en 2006. Pouvez-vous évoquer ces personnages, notamment celui de High School Teacher Pedersen, le film de Hans Petter Moland?
2005 a été une année très animée et trepidante. J'ai joué un rôle de garçon manqué officier de police sous-couverture dans la série télévisée Codename Hunter, une serveuse écervelée et toxicomane dans Restless [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Stefan Faldbakken, une épouse dont le mari sombre dans la dépression dans le film suédois No Tears de Håkan Bjerking et une révolutionnaire fanatique dans le film de Hans Petter Moland. J'étais vraiment anxieuse d'obtenir ce rôle —à cause de Moland, de l'histoire et de la nature du rôle lui-même. Mon personnage, Nora, se bat pour une cause importante —ce qui m'a beaucoup touchée— et évolue de manière très intéressante au cours du film.

Quels sont vos projets pour l'année 2006?
Tout ce que je sais, c'est que je retourne au Det Norske Teatret, où j'ai mon travail principal de comédienne. J'ai beaucoup manqué à mes devoirs vis-à-vis du théâtre cette année, dans la mesure où j'étais tout le temps en déplacement pour tourner. Nous reprenons le succès de l'année dernière, The Ice-castle, où je tiens le premier rôle...ça va être difficile. Jouer au théâtre est bien plus effrayant que jouer dans des films.

Qu'est-ce que cela vous fait d'avoir été nommée Shooting Star 2006 pour la Norvège?
Euh...j'en suis fière, heureuse et c'est excitant!

Newsletter

IDW Supsi
Contest Savoia
WBI Berlinale

Follow us on

facebook twitter rss