Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

Le courage de la qualité

email print share on facebook share on twitter share on google+

AndrewMacdonald • Producteur

par 

- Le golden boy de la production britannique regarde sans ciller le soleil en face

AndrewMacdonald • Producteur

Cineuropa : Quand un scénario comme celui de Sunshine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : AndrewMacdonald
interview : Danny Boyle
fiche film
]
arrive sous vos yeux, comment réagissez-vous ? Pour se lancer dans un film de science-fiction pure, faut-il le même courage que celui que vous avez eu pour Chronique d'un scandale de Richard Eyre ?

Andrew Mcdonald : Quand un scénario arrive, on ne peut rien faire d’autre que d’évaluer plus ou moins sa qualité. Pour la majorité des scripts, le test est négatif. Mais Sunshine me donnait aussi la possibilité de travailler de nouveau avec Danny. Et la qualité et l'enthousiasme jouent toujours un grand rôle dans le démarrage d’un projet, donc je me sentais tout à fait satisfait. Pour autant, mon travail consiste à réunir les financements pour concrétiser le film et dans ce cas, cela n’a pas été facile de trouver des fonds étant donné le genre du film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce film est une production britannique mais avec un précieux lien financier avec les Etats-Unis. Comment fonctionne la collaboration de votre société DNA Films avec Fox Searchlight ?
Le film a coûté plus de 40 millions de dollars et la participation américaine est de l’ordre de 30 %. Mais j’ai un accord avec la Fox qui leur donne 50 % du projet en matière des retours sur investissement. En contrepartie, ils garantissent une distribution internationale.

Il s’agit de votre 8e film avec Danny Boyle, de Petits meurtres entre amis à 28 jours après (80 millions de dollars de recettes), en passant par Trainspotting, une des plus grands succès britanniques de tous les temps. Quel sera votre prochain projet ensemble ? Et à propos qu’est devenu Alien Love Triangle ?
C’est un film de 26 minutes seulement et il est difficile de convaincre quelqu’un de payer un billet pour le voir. A l’origine, cela devait un des trois épisodes d’un film commandé par les frères Weinstein (les autres réalisateurs devaient être William Forsyth et Kevin Smith, ndr.), mais nous sommes les seuls à avoir livré notre épisode. Actuellement, avec Danny Boyle comme producteur exécutif, nous sommes en train de travailler sur 28 semaines après, une suite du film de 2002 de Danny et qui est réalisée par l’Espagnol Juan Carlos Fresnadillo. La sortie est prévue en mai.

Lire aussi

Newsletter

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01

Follow us on

facebook twitter rss