Une saison en France (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
Thelma (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
Razzia (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

TÉLÉVISION Royaume-Uni

email print share on facebook share on twitter share on google+

En défense des indépendants

par 

- Un groupe d’experts porte ses suggestions à l’ITC pour renforcer le secteur indépendant

Dans le rapport sur l’état de santé de l’industrie des programmes de télévisions publié par l’ Independent Television Commission (ITC), la commission pour la réglementation du secteur, une position de défense vis-à-vis des producteurs indépendants contre les habitudes commerciales des chaînes britanniques (BBC en particulier) a été soulignée. Le rapport s’est aussi penché sur la future libéralisation des propriétés télévisuelles dans le Royaume-Uni.
Un groupe d’experts des medias a porté ses suggestions à l’ITC en exposant un projet de deux mesures pour renforcer le secteur indépendant. D’une part, la nécessité que toutes les chaînes du service public formulent un Code de Comportement et d’autre part le besoin d’introduire de nouveaux accords entre les chaînes et les producteurs.
Ces nouveaux accords incluent la séparation de la question des droits de celle du système judiciaire. Les émetteurs ont l’obligation de publier des tarifs de référence pour les droits principaux et les distributeurs qui ont des rapports déjà consolidés avec les chaînes de télévision (BBC Worldwide avec BBC par exemple) ont la possibilité d’offrir la ‘première option’ sur les programmes réalisés par des producteurs indépendants sur n’importe quel droit secondaire ou tertiaire.
Aucun changement n’a été proposé pour l’actuel quota de 25 pour cent imposé aux broadcasters pour la diffusion des programmes indépendants. Le rapport a souligné que le règlement futur du département de l’OFCOM pourrait imposer des sanctions financières si ces quotas ne seront pas respectées.
De plus, les risques d’une diminution de la quantité des productions locales et d’une détérioration de la qualité des programmes qui pourraient se vérifier suite à l’ouverture du marché anglais aux sociétés non européennes (prévues par le nouveau projet de loi sur les Communications), sont considérées comme un «mal» qui peut être compensé par les profits provenant des investissements «étrangers» et des nouvelles compétences technologiques qui vont ‘débarquer’ au Royaume Uni.
«La télévision – a affirmé Patricia Hodgson, directeur de la ITC – est une partie vitale de notre économie, société et culture. Il faut offrir aux spectateurs les meilleurs programmes à des prix contenus. Le rapport publié par l’ITC donne des suggestion au gouvernement pour assurer que la production britannique fleurisse dans ce secteur toujours en développement».

(Traduit de l'anglais)

Toronto Report
Jihlava
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss