Gangsta (2018)
La prière (2018)
Trois jours à Quiberon (2018)
Figlia mia (2018)
The Real Estate (2018)
Transit (2018)
U - July 22 (2018)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

L’avance sur recettes pour Le Capital de Costa Gavras

par 

L’avance sur recettes pour Le Capital de Costa Gavras

Adaptation du roman éponyme satirique de Stéphane Osmont retraçant avec férocité les mésaventures du patron de la plus grande banque européenne, Le Capital de Costa Gavras (photo) figure parmi les douze projets de longs métrages sélectionnés lors des sessions de printemps de l’avance sur recettes du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC).

Piloté par KG Productions, le projet (pour lequel Vincent Cassel aurait donné son accord de principe) plongera dans les coulisses des hautes sphères bancaires où la soif d’argent et de pouvoir s’habille des atours de la rationalité gestionnaire. On y évolue dans les milieux de l’élite économique et de la jet-set internationale entre Paris, Londres, New York, Davos, Tokyo…, dans les paradis artificiels de la drogue, les images artificielles d’Internet, la bulle artificielle des fortunes éphémères, le temps artificiel du décalage horaire, le sexe artificiel des fantasmes délirants. On y réalise que les nouveaux jeux vidéo sont en train de tuer nos enfants, les nouvelles valeurs de tuer notre humanité, les nouvelles idoles de tuer nos désirs… et que nous sommes peut-être tous devenus des monstres.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)IDW Supsi Internal

Le CNC a également attribué des promesses d’avances sur recettes à Après Mai d’Olivier Assayas (MK2 et Vortex – lire la news), Donnez-moi un corps de François Dupeyron (F comme Film), Cornouailles de Anne Le Ny (Move Movie) et L’homme qui rit de Jean-Pierre Améris d’après le roman éponyme de Victor Hugo (Incognita Films). Deux projets documentaires ont aussi été retenus : Les invisibles de Sébastien Lifshitz (Zadig Productions) et Orlando Ferito (Roland blessé) de Vincent Dieutre (La Huit).

Du côté des premiers longs métrages, le CNC a sélectionné Des lumières de l’Europe de Boris Lojkine (Zadig Productions), Suzanne la pleureuse de Cyril Cohen (Thelma Films et Barbecue Films), Pifano, la cité de l’ombre de Thierry de Peretti (Naïa Productions), La dune de Yossi Aviram (Les Films du Poisson) et La braconne de Samuel Rondière (Bandonéon).

Swiss Films Shorts
WBI Berlinale
Shooting Stars 2018
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss