Kissing Candice (2017)
Trois jours à Quiberon (2018)
Figlia mia (2018)
The Real Estate (2018)
La prière (2018)
Transit (2018)
U - July 22 (2018)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE Royaume-Uni

email print share on facebook share on twitter share on google+

La commission de censure relève plus de sexe et de violence en 2010

par 

La violence sexuelle, la brutalité des injures et la sexualisation des enfants sont les trois plus gros problèmes relevés par la commission de censure britannique (ou BBFC-British Board of Film Classification) dans son rapport pour 2010.

David Cooke, directeur du BBFC, a dit : "Les coupes significatives qu'on a dû imposer à I Spit on Your Grave et A Serbian Film pour réduire la violence sexuelle et la sexualisation de la violence et obtenir l'interdiction aux moins de 18 ans ont fait dire à certains commentateurs que le BBFC avait soudain rigidifié ses politiques. Dans les deux cas, nos décisions restent rigoureusement conformes aux règles de classification que nous publions, et qui sont le fruit de consultations vastes et régulières du public. Les interdictions aux moins de quinze ans et aux moins de douze ans non-accompagnés attribuées respectivement à deux films britanniques encensés, Made in Dagenham [+lire aussi :
bande-annonce
making of
interview : Nigel Cole
fiche film
]
et Le discours d'un roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tom Hooper
fiche film
]
, ont aussi soulevé de grands débats dans les médias par rapport aux questions de langage. Il est clair que le public attend encore de nous que nous soyons vigilants quant au langage employé dans les films. La différence entre les deux films, c'est que The King’s Speech se passe dans un contexte exceptionnel, celui d'une thérapie du langage, alors qu'il n'y a rien de tel dans Made in Dagenham".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"La troisième question qui a fait débat, c'est la sexualisation des enfants. Répondant aux préoccupations du public, le gouvernement a lancé une investigation sur la commercialisation et la sexualisation des enfants. Le BBFC a porté devant lui des preuves de la manière dont le thème est traité dans les films soumis à son approbation. Un domaine qui pose problème est celui des clips musicaux. La plupart des clips ne sont pas soumis au contrôle de la commission, mais certains distributeurs nous les présentent tout de même volontairement", a ajouté Cooke.

(Traduit de l'anglais)

Swiss Film Berlin
WBI Berlinale
Shooting Stars 2018
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss