Brimstone (2016)
El bar (2017)
Sage Femme (2017)
Fixeur (2016)
The Giant (2016)
Nocturama (2016)
Fiore (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Giorgio Pasotti fait ses débuts derrière la caméra avec Io, Arlecchino

par 

- L'acteur se lance dans son premier tournage en tant que réalisateur. Son film, sur le célèbre masque bergamasque, est produit par Officina della Comunicazione et Rai Cinema

Giorgio Pasotti fait ses débuts derrière la caméra avec Io, Arlecchino

L'acteur Giorgio Pasotti se lance aujourd'hui dans le tournage de son premier film en tant que réalisateur, Io, Arlecchino [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, une comédie dramatique qui propose une relecture moderne du célèbre masque de la Commedia dell'arte. L'action se passe entre Rome et les vallées de la région de Bergame (notamment la petite ville médiévale de Cornello del Tasso, dans la Vallée Brembana). Le long métrage est co-réalisé par le réalisateur et monteur Matteo Bini. Le premier rôle est interprété par Pasotti lui-même, flanqué de Roberto Herlitzka, Valeria Bilello, Lunetta Savino, Gianni Ferreri et Lavinia Longhi.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Io, Arlecchino évoque le rapport complexe entre un père comédien de théâtre et son fils Paolo, star de la télévision. Pasotti joue le rôle de Paolo, qui anime un populaire talk show diffusé l'après-midi et réside à Rome. Un jour, il reçoit un appel de son père Giovanni (Herlitzka), qui pendant sa carrière théâtrale a triomphé dans le rôle d'Arlequin et se retrouve maintenant à l'hôpital suite à un malaise qui l'a pris en pleine répétition d'un spectacle organisé par la compagnie rurale qu'il anime encore. Son retour au pays et sa reprise de contact avec son père et l'univers de son père vont amener Paolo à renouer avec ses origines, à redéfinir son identité et à redécouvrir le trésor artistique que représente le personnage d'Arlequin, dont il va endosser le costume.

Selon Pasotti, qu'on verra prochainement dans Sapore di te de Carlo Vanzina (lire l'info), Diario di un maniaco per bene de Michele Picchi et Né ora né mai de Francesco Prisco, raconte : "Io, Arlecchino n'est pas seulement le premier film qu'on ait jamais dédié au célèbre masque bergamasque, c'est aussi un récit sur l'importance des traditions, qui ont du mal à survivre dans le brouhaha du monde moderne". "Io, Arlecchino est aussi le fruit d'un montage productif innovant, expliquent les producteurs Nicola Salvi et Elisabetta Sola de la société Officina della Comunicazione. Le projet réunit les ressources du territoire, des institutions et entrepreneurs locaux, pour mettre en avant la province bergamasque et la présenter au public à travers un récit universel à l'attrait international".

L'équipe créative du film aussi est internationale : elle comprend le scénariste Maurice Caldera (qui a co-écrit le film avec Matteo Bini) et le directeur de la photographie Charlie Goodger, tous deux formés à l'académie britannique NTFS, ainsi que la responsable des décors Franca Bertagnolli et la costumière Veronica Molteni. Io, Arlecchino est produit en collaboration avec Rai Cinema. Le tournage durera un bon mois.

(Traduit de l'italien)

CASI HECHO Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring