Une saison en France (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
Thelma (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
Razzia (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SORTIES France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Bon Voyage avec stars

par 

Frénésie médiatique dans la dernière ligne droite avant la sortie mercredi 16 avril de Bon Voyage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Raul Rappeneau qui réunit à l’affiche Isabelle Adjani, Gérard Depardieu, Virginie Ledoyen et Yvan Attal.

Cinéaste chéri du box-office et familier du star-system, Jean-Paul Rappeneau est absent de la scène cinématographique depuis 1995 et Le hussard sur le toit avec Juliette Binoche qui avait attiré 2,4 millions de spectateurs en France. Un score dans la moyenne élevée du réalisateur qui a tourné seulement sept longs-métrages en 37 ans de carrière: La vie de château en 1966 avec Catherine Deneuve et Philippe Noiret (1,7 million de spectateurs), Les mariés de l’an II en 1971 avec Jean-Paul Belmondo et Marlène Jobert (2,8 millions d’entrées), Le sauvage en 1975 avec Yves Montand et Catherine Deneuve (2,3 millions de spectateurs), Tout feu, tout flamme en 1981 avec Isabelle Adjani et Yves Montand (2,2 millions d’entrées) et surtout Cyrano de Bergerac en 1990 avec Gérard Depardieu (4,7 millions de spectateurs).

Produit et distribué par ARP Sélection sur une combinaison de 600 copies, Bon voyage a bénéficié d’un budget de 23 millions d’euros et de 19 semaines de tournage pour dépeindre le microcosme de politiciens, industriels, journalistes, espions, artistes et demi-mondaines en fuite à Bordeaux en juin 1940. Un scénario cosigné par Jean-Paul Rappeneau et l’écrivain Patrick Modiano, Gilles Marchand (Harry, un ami qui vous veut du bien) ayant participé à l’adaptation.
Associés aux producteurs d’ARP, Laurent et Michèle Pétin, Canal+ a contribué au budget à hauteur de 4,5 millions d’euros, France Télévisions a apporté 3 millions (partagé entre France 2 et France 3) et Europa Corp a récupéré les mandats internationaux pour un investissement de 3,8 millions d’euros.

Porté par ses stars, le film a toutes les chances de séduire les spectateurs, mais il est aussi question d’une éventuelle présence au Festival de Cannes, à l’instar de Cyrano sorti sur les écrans avant de rallier la compétition sur la Croisette en 1990.

Toronto Report
Jihlava
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss