Le Caire Confidentiel (2017)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Eté 93 (2017)
Tom of Finland (2017)
Barrage (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRIX France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Julia Kowalski remporte le Grand prix du meilleur scénariste

par 

- La Française née de parents polonais l'emporte avec Les désemparés. Prix spécial pour Baya Kasmi et Michel Leclerc. Prix junior pour Sabine Dabadie

Julia Kowalski remporte le Grand prix du meilleur scénariste
Julia Kowalski

Le 27ème Grand Prix Sopadin du meilleur scénariste (ouvert aux auteurs n’ayant pas eu plus de trois scénarios de longs portés à l’écran) a été remporté hier soir par Julia Kowalski (remarquée notamment avec son court métrage Musique de chambre) pour Les désemparés [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

Le scénario voit Jozef, un ouvrier polonais débarquant à Nantes pour rechercher son fils Roman, qu’il a abandonné 15 ans plus tôt. Il tente de le retrouver avec l’aide de Rose, la fille de son patron, sans se douter qu’il va déclencher des bouleversements dans la vie de ces deux adolescents à fleur de peau.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Un prix spécial du jury a été décerné au duo Baya Kasmi - Michel Leclerc (duo vainqueur du prix en 2008 avec Le nom des gens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) pour Je suis à vous tout de suite. Ce scénario est centré sur un frère et une soeur de mère française et de père algérien, entraînés sur des chemins diamétralement opposés et qui font tout pour s’éviter jusqu’à ce qu’une nécessité médicale les contraigne à se fréquenter de nouveau.

Le 16ème Prix Junior du meilleur scénario (ouvert aux auteurs de moins de 28 ans) est allé à Sabine Dabadie pour Alice. Ce scénario a pour cadre Londres, en 1880. A quelques jours de son mariage, Alice Liddell se remémore en rêve la rencontre qui a changé sa vie. A huit ans, elle tombe amoureuse de Charles Dodgson, alias Lewis Carroll, qui invente par amour pour elle le célèbre conte qui la met en scène, Les Aventures d’Alice au pays des Merveilles. Charles a 28 ans. Leur amour est impossible… et les parents d’Alice les séparent à jamais. Alice adulte se réveille, décidée à tout tenter pour vivre son amour avec l’homme de sa vie.

A noter qu'un prix spécial du jury a été attribué à Hafsia Herzi pour Bonne mère et une mention spéciale à Ramata-Toulaye Sy pour Dans la cour des grands.

Présidé par Julie Gayet, le jury incluait entre autres Valérie Boyer (directrice générale de France 2 Cinéma), Sophie Dulac (présidente des Écrans de Paris), Olivier Père (directeur général délégué d'Arte France Cinéma) et Franck Weber (directeur des acquisitions du cinéma français de Canal+).

Gijon_Home
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss