The Square (2017)
The Erlprince (2016)
Grain (2017)
Une femme douce (2017)
Scary Mother (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2014 Sélection

email print share on facebook share on twitter share on google+

La Croisette dans le viseur

par 

- Une liste alléchante et prospective des prétendants à une place en sélection en mai prochain à Cannes

La Croisette dans le viseur

Alors que la 64èmeBerlinale va baisser son rideau samedi, l'attention des professionnels de l'industrie cinématographique mondiale se tourne vers la 67ème édition du Festival de Cannes (du 14 au 25 mai 2014, avec une cérémonie anticipée au 24 pour cause d'élections européennes). Si la présidence du jury de la compétition (pour Jane Campion - lire la news) et le film d'ouverture (Grace de Monaco d'Olivier Dahan - article) sont déjà connus, le mystère plane sur le programme que concocte le délégué général Thierry Frémaux et qu'il dévoilera vers la mi-avril. Voici, pour se mettre en appétit, une liste non exhaustive des possibles postulants à une sélection dans la vitrine du plus grand festival mondial.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les candidats européens les plus sérieux figurent notamment Deux jours, une nuit du duo belge Jean-Pierre et Luc Dardenne, Sommeil d'hiver du Turc Nuri Bilge Ceylan, The Cut de l'Allemand Fatih Akin, Jimmy's Hall de l'Anglais Ken Loach, Mr Turner deson compatriote Mike Leigh, On the Milky Road [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Serbe Emir Kusturica, White God du Hongrois Kornel Mundruczo, A Pigeon Sat on a Branch Reflecting on Existence du Suédois Roy Andersson et Leviathan du Russe Andreï Zvyagintsev.

L'Amérique du Nord ne manque pas d'arguments potentiels avec Maps to the Stars de David Cronenberg, Le règne de la beauté de Denys Arcand et Mommy de Xavier Dolan du côté canadien, et Inherent Vice de Paul Thomas Anderson, Jersey Boys de Clint Eastwood et Welcome to New York d'Abel Ferrara pour les Etats-Unis. Au rayon Amérique Latine, on peut mentionner Birdman du Mexicain Alejandro González Iñárritu, Mr Kaplan de l'Uruguayen Álvaro Brechner ou encore le nouveau film encore sans titre de l'Argentin Lisandro Alonso. Parmi les possibles venus d'Asie, on peut citer Still the Water de la Japonaise Naomi Kawase, Coming Home du Chinois Zhang Yimou, The Assassin du Taïwanais Hou Hsiao-hsien, voire The Charming Rose du Singapourien Eric Khoo, tandis que l'Afrique pourrait postuler notamment avec Le chagrin des oiseaux du Mauritanien Abderrahmane Sissako.

Parmi les outsiders européens pointent entre autres les Allemands Christian Petzold et Andreas Dresen, respectivement avec Phoenix et Als wir träumten (Pendant que nous rêvons), Tourist du Suédois Ruben Ostlund, 1001 grammes du Norvégien Bent Hamer, Miss Julie de sa compatriote Liv Ullmann, Amour Fou de l'Autrichienne Jessica Hausner, Fusi de l'Islandais Dagur Kari, sans oublier le docu-fiction In the Basement de l'Autrichien Ulrich Seidl et évidemment Adieu au langage de Jean-Luc Godard. Ne pas négliger non plus Mirage du Hongrois Szabolcs Hajdu, Free Fall de son compatriote György Pálfi, Xenia du Grec Panos Koutras, The Duke of Burgundy du Britannique Peter Strickland, Il giovane favoloso de l'Italien Mario Martone et La foresta di ghiacciao de son compatriote Claudio Noce, et du côté des plus jeunes Zero du Hongrois Gyula Nemes, Montanha [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : João Salaviza
fiche film
]
du Portugais João Salaviza et Le meraviglie de l'Italienne Alice Rohrwacher.

A signaler aussi parmi les valeurs montantes The Rover de l'Australien David Michôd, la production américaine The Drop du Belge Michaël R. Roskam, L'institutrice de l'Israélien Nadav Lapid.

Du côté français, les possibilités sont multiples avec Saint Laurent de Bertrand Bonello, Bird People de Pascale Ferran, Bande de filles de Céline Sciamma, La chambre bleue de Mathieu Amalric, Sils Maria d'Olivier Assayas et Retour à Ithaque de Laurent Cantet (qui a une petite chance d'être prêt à temps). Seront également prêts La Rançon de la gloire de Xavier Beauvois, Métamorphoses de Christophe Honoré, 3 coeurs de Benoît Jacquot, L'homme que l'on aimait trop d'André Téchiné et Le fil d'Ariane de Robert Guédiguian, sans oublier The Search de l'oscarisé Michel Hazanavicius dont la date de sortie française au 26 novembre 2014 est quand même très éloignée de Cannes.

Parmi les très nombreux longs métrages français candidats à une place dans une section ou l'autre de la Croisette, on peut extraire Hippocrate de Thomas Lilti, Le dernier coup de marteau d'Alix Delaporte, Mon amie Victoria de Jean-Paul Civeyrac, Etats de femmes de Katia Lewkowicz, Gaby Baby Doll [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sophie Letourneur. Ont également leurs chances la production française Paradise Lost d'Andrea Di Stefano (avec Benicio del Toro en tête d'affiche) et le très politique Clearstream (La justice ou le chaos) de Vincent Garenq. Enfin, la lutte sera particulièrement intense entre les premiers longs métrages français avec entre autres Qu'Allah bénisse la France de Abd Al Malik, Terre battue de Stéphane Demoustier, Mercuriales de Virgil Vernier, Tristesse Club de Vincent Marriette, Les combattants de Thomas Cailley, Hope de Boris Lojkine, Bébé Tigre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Cyprien Vial, Qui vive de Marianne Tardieu, Party Girl du trio Marie Amachoukeli - Claire Burger - Samuel Theis, Les Nuits d'été de Mario Fanfani ou encore 98 de Hélène Zimmer.

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss