Makala (2017)
The Square (2017)
120 battements par minute (2017)
You Were Never Really Here (2017)
In the Fade (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
Jeune femme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Norvège

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Lion Woman prête à rugir

par 

- L'Institut du cinéma norvégien soutiendra cette adaptation par Vibeke Idsøe du roman publié par Erik Fosnes Hansen en 2006, ainsi que 3 coproductions internationales, dont Tordenskjold

The Lion Woman prête à rugir
Vibeke Idsøe

Vibeke Idsøe, dont le premier film, Body Troopers (1996), a été élu meilleur film nordique à Göteborg et reçu un Amanda-Prix du cinéma norvégien, prépare son prochain film, The Lion Woman [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Vibeke Idsøe
fiche film
]
, sur une fillette nommée Eva Arctander, née au début du siècle dernier avec de fins poils blonds partout sur son corps et son visage. Malgré son apparence différente, la petite voudrait être comme tous les autres enfants de son âge. Le film suit ses difficultés pour se faire accepter de sa naissance en 1912 à 1936, en Norvège puis en Europe. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le projet, adapté d'un roman d'Erik Fosnes Hansen paru en 2006, a un budget de 6,3 millions d'euros. Sa production est assurée par John M Jacobsen et Marcus Brodersen pour la société siégeant à Oslo Filmkameratene, avec des partenaires en Suède, au Danemark, en Allemagne et en République tchèque. L'Institut du cinéma norvégien a décidé de contribuer au projet à hauteur d'1,5 million d'euros.

Les romans de Hansen, né à New York de parents norvégiens, ont été traduits dans 25 langues. The Lion Woman  lui a valu le Prix des libraires de Norvège. Le scénario de l'adaptation, composé par Idsøe elle-même, sera filmé par le directeur de la photographie Geir Hartly Andreassen

L'Institut norvégien a aussi décidé d'accorder 200 000 euros à Inge Wegge et Edda Grjotheim pour le long métrage documentaire Bjørnøya, produit par Anders Graham pour Turbin Film. Ce projet suivra trois frères qui vont sur l'île de Bjørnøya, près de Spitzbergen, pour faire du surf là où personne n'en a jamais fait avant.

Trois sociétés de production norvégiennes ont par ailleurs été épaulées pour des coproductions internationales. 

Hummel & Nimbus (Gudny Hummelvoll) a reçu 360 000 euros pour sa participation à Tordenskjold, une épopée historique sur le héros dano-norvégien de la marine du même nom dont le budget est de 5,4 millions et qui sera produite par le Danois Lars Bredo Rahbek de Nimbus Film. Le scénario du film est du Norvégien Erlend Loe. La réalisation en a été confiée au Danois Henrik Ruben Genz

Storm Films (Frederick Howard, Lars Hellebust) a obtenu 240 000 euros pour Heaven on Earth, un titre réalisé par le Suédois Kay Pollak qui est la suite (indépendante) de son film nominé aux Oscars As It Is in Heaven [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2004). Ce projet, produit par le Suédois Anders Birkeland pour GF Studios, est le premier film de Pollak depuis dix ans. Le metteur en scène l'a co-scénarisé avec Carin Pollak

Enfin, Neofilm (Aage Aaberge) s'est vu attribuer 300 000 euros pour sa participation à Beyond Sleep du Hollandais Boudewijn Koole, adapté d'un roman de Willem Frederik Herman paru en 1966 qui relate les recherches de deux jeunes archéologues néerlandais sur les effets des chutes de météorites sur la région norvégienne de Finnmark. Le film sera produit par Hanneke Niens (KeyFilm).

(Traduit de l'anglais)

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Filmitalia Cannes 2017