Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVAL Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Panzer chocolate: un film à aller voir portable allumé

par 

- Ce film, vendu comme le premier film interactif et transmédia, offrant une expérience différente par rapport à une projection classique, a été présenté dans le cadre du festival Nocturna

Panzer chocolate: un film à aller voir portable allumé

Après avoir été projeté au IIIème Festival du cinéma fantastique européen de Murcie et au dernier Festival de Gijón, Panzer chocolate, qui vient d'être montré au festival Nocturna, va rallier le Festival de Huesca, où les spectateurs du théâtre Jovellanos vont pouvoir à leur tour prendre part à l'expérience via leurs téléphones portables et leurs tablettes connectés à Internet. Panzer chocolate est bien un des premiers films qu'il est recommandé d'aller voir le portable allumé.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'idée est simple. Avant le film, le public doit télécharger une application (Panzer movie) qui va se mettre en marche au début du film. Au fil de la projection, le spectateur peut ainsi accéder à des contenus supplémentaires (d'une douzaine de minutes en tout) via son smartphone : des scènes supplémentaires, des scènes vues sous un autre angle, des plans subjectifs, des documents bonus, des jeux, une bande dessinée et même la possibilité de changer la fin du film – de sorte que quand le film se termine et que les lumières se rallument, l'action continue sur les portables des spectateurs.

Selon la société de production Silencio Rodamos (qui a travaillé en coproduction avec Filmutea et avec la participation de Kanzaman), Panzer chocolate est un film pionnier qui explore une nouvelle manière de consommer le cinéma faite pour les nouvelles générations, accros aux petits écrans. C'est aussi le premier long métrage de Robert Figueras (également coproducteur du film), réalisé à partir d'un scénario composé par lui avec Gemma Dunjo et Pep Garrido, et interprété en anglais par une troupe de jeunes acteurs, ainsi que par Geraldine Chaplin, car c'est un film qui a des aspirations internationales.

L'intrigue a pour héros des archéologues qui cherchent les oeuvres d'art volées par les nazis et découvrent une base clandestine dans les Pyrénées, gardée par un être diabolique, bestial et ultra-violent qui va terriblement compliquer leurs affaires. Cette trame un peu décousue réunit des éléments attrayants, accrocheurs et mystérieux, mais elle tombe un peu dans le banal, sans oublier néamoins un bon niveau de scènes gore. Sur le plan artistique, donc, le film n'est pas révolutionnaire, mais il va permettre de voir si le public potentiel du film, c'est-à-dire les 16 à 24 ans, apprécie la nouveauté technique, et si c'est l'avenir du cinéma ou seulement une tentative d'explorer une nouvelle piste commerciale.

Si l'expérience est concluante, d'autres films seront peut-être réalisés qui offriront plus que cinq minutes d'épilogue en plus après le film. L'avenir le dira. 

(Traduit de l'espagnol)

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss