Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Jean-Marie Straub et Claire Simon pour Andolfi

par 

- La société d'Arnaud Dommerc pilote Kommunisten et prépare le documentaire Place aux jeunes qui explorera La Fémis

Jean-Marie Straub et Claire Simon pour Andolfi
Kommunisten de Jean-Marie Straub

Remarquée avec Des étoiles [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
de Dyana Gaye, dévoilé l'an dernier à Toronto, la société de production parisienne Andolfi dirigée par Arnaud Dommerc vient de boucler par six journées de tournage en juillet à Lyon le long métrage Kommunisten de Jean-Marie Straub. Le filmest composé de cinq parties : Le temps du mépris (tournage à Rolle en Suisse à l'été 2014 - tiré du roman éponyme d'André Malraux), L'espoir (tiré de Operai, Contadini - 2001), Les Apuanes (tiré de Fortini cani - 1976), L'utopie communiste (tiré de Der Tod des Empedokles - 1987) et Nouveau monde (tiré de Schwarze Sünde - 1989). Kommunisten a bénéficié d'une avance sur recettes du CNC et sera distribué en France par JHR Films. Le cinéaste (âgé de 81 ans) qui fait cavalier seul depuis la disparition en 2006 de sa partenaire Danièle Huillet a été sélectionné trois fois en compétition à Berlin (en 1968, 1984 et 1987) et une fois à Venise en 2006 avec Quei loro incontri [+lire aussi :
critique
fiche film
]
. La Mostra lui avait décerné la même année un Lion Spécial pour l'ensemble de son oeuvre au titre de l'innovation dans le langage cinématographique. A noter que Kommunisten et deux des courts métrages (A propos de Venise et Dialogue d'ombres) du cinéaste sont au programme du 67ème Festival de Locarno (du 6 au 16 août 2014).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En septembre, Andolfi enchaînera avec le tournage du documentaire Place aux jeunes de Claire Simon qui sera vendu à l'international par Wide House. Sélectionnée trois fois à Cannes (dans la section Cinémas en France en 1997 avec Sinon, oui et à la Quinzaine des réalisateurs en 2006 et 2008 avec Ca brûle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Les bureaux de Dieu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et en compétition à Locarno en 2013 avec Gare du Nord [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
, la réalisatrice va cette fois se plonger dans le quotidien de l'école de cinéma parisienne la Fémis. Son objectif est de la décrire en tant que grande école, école d'Art, lieu de transmission, lieu où se pratique une certaine idée de l'excellence républicaine dont on pourrait résumer l'accès ainsi : "tous égaux, mais seuls les meilleurs …". Le film tentera de brosser le portrait de ce qui s'échange et se projette entre deux générations dans l'une des grandes écoles d'Art de la République Française.

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss