Corps et âme (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
La Belle et la meute (2017)
The Square (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Spoor (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2014 Venice Days

email print share on facebook share on twitter share on google+

Qui sont Nos enfants ?

par 

- VENISE 2014 : Ivano De Matteo observe deux familles bourgeoises bouleversées par un acte terrible commis par leurs enfants suscitant un dramatique dilemme

Qui sont Nos enfants ?

Jusqu'à quel point peut-on connaître ses enfants ? Et si votre progéniture commettait un crime, que feriez-vous ? Voilà les questions posées par Ivano De Matteo dans son nouveau film, Nos enfants [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Ivano De Matteo
fiche film
]
, présenté dans la section parallèle des Venice Days de la 71ème Mostra de Venise. Après La bella gente [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Gli equilibristi [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le réalisateur romain s'immerge de nouveau dans une famille pour en démanteler les fondations. Mais cette fois, ce n'est pas un élément extérieur qui vient troubler la sérénité d'une cellule familiale apparemment heureuse : c'est le noyau familial qui implose. Et même deux !

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Nos enfants se penche en effet sur deux familles. D'un côté, celle de Paolo (Luigi Lo Cascio), un pédiatre dévoué à son métier, honnête, et qui entretient un beau rapport de complicité avec son épouse Clara (Giovanna Mezzogiorno. De l'autre, celle de son frère Massimo (Alessandro Gassman), un avocat renommé, remarié avec Sofia (Barbora Bobulova) et célèbre pour s'occuper des cas indéfendables. Ils ont tous les deux des enfants adolescents, Michele (Jacopo Olmo Antinori) et Benedetta (Rosabell Laurenti Sellers), deux cousins qui sont très proches et passent beaucoup de temps ensemble à regarder des webséries démentielles sur Youtube et à fréquenter des soirées à haut degré d'alcoolisation. C'est justement après l'une de ces fêtes que la tragédie survient : sur le chemin du retour, les deux inséparables cousins, complètement saouls, rouent de coups une clocharde, la massacrant littéralement. Mais une caméra de surveillance a filmé toute la scène et les images du délit commencent à circuler.

La découverte de cette vidéo tombe comme une douché glacée sur les deux familles. "Ce qui m'a frappé dans le livre d'Herman Koch (Le dîner, dont le film est librement inspiré, ndlr.), c'est la froideur avec laquelle l'histoire est racontée" explique Ivano De Matteo. "Et c'est ce que je voulais restituer dans le film. Les personnages sont bouleversés par cet événement, mais leurs réactions sont toujours contenues." Le dilemme devant lequel les parents des deux adolescents se retrouvent est pourtant dramatique : doivent-ils dénoncer leurs enfants ou bien les protéger ? Et jusqu'à quel point peut-on ignorer sa conscience pour protéger son bonheur individuel ? 

A partir de là, le film se met à jouer avec les attentes du spectateur : chaque personnage a une réaction complètement différente de celle à laquelle on pourrait attendre, et les rôles des uns et des autres s'inversent. "Il y a vraiment une différence profonde entre ce que nous sommes vraiment et l'image que nous avons de nous-mêmes et que nous construisons jour après jour" souligne le réalisateur. Et c'est la même chose pour l'image que nous avons de nos enfants. "Michele ne ferait pas de mal à une mouche" déclare Paolo avec conviction, alors que son fils est un petit monstre. "Et Benni est encore jeune", ajoute-t-il pour défendre sa nièce, alors qu'au-delà d'avoir commis un acte affreux, cette dernière ne ressent absolument aucun remords. La force du film de De Matteo est dans la question qu'il pose, une question que chaque parent pourrait se poser à lui-même, sans qu'il y ait de vraie réponse : et vous, que feriez-vous à leur place ?

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

WTW Documentaries
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss